Roger WILLIAMSON
...
Nação : Reino Unido
Nascido el 2 Fevereiro 1948 - Ashby-de-la-Zouch (Leicestershire)
Morrido el 29 Julho 1973 - 25 anos - Zandvoort (Pays-Bas) - Accident durant le GP des Pays-Bas
Primeiro Grande Prémio :
Grã-Bretanha 1973
Último Grande Prémio :
Países Baixos 1973
Melhor classificação :
-
Melhor qualificação :
18o
Nunca classificado em Campeonato do Mundo
1973
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
1
18
19
20
21
1
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Posição sobre a grelha de partida
Média: 20
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Posição à chegada

Roger Williamson fait partie de ces talents que la Formule 1 aura fauché, sans qu'il ait pu démontrer ce dont il était capable.

 

Roger commence sa carrière de pilote d'abord dans le karting où il a énormément de succès, puis, soutenu par son père, il court sur une Mini Cooper en 1968, et s'impose à quatorze reprises. Il désire passer aux courses de monoplaces et acquiert une Cooper T71 qui est détruite dans l'incendie de son garage. Il achète alors une Ford Anglia et court en 1970 le championnat Hepolite Glazier, et remporte le titre aisément dans la catégorie des 1000cc. Ce qui le pousse l'année suivante à se lancer dans le championnat britannique de Formule 3. Avec une March-Ford de l'écurie de Tom Wheatcroft, avec qui il va se lier d'amitié, il va remporter une dizaine de courses et remporte le titre du championnat Lombank, et termine également vice-champion du championnat Shell. Cette performance est impressionnante pour un pilote inexpérimenté dans cette catégorie.

 

L'année suivante, il poursuit son aventure dans le championnat britannique de F3, il remporte douze épreuves et décroche deux titres, dans les séries Forward Trust et Shell. Cette même année, son mentor le fait courir dans des courses de Formule 2 et bien que cela n'ait pas été le même niveau de réussite qu'en F3, Wheatcroft a pu 'assurer un partenariat avec le constructeur GRD. Il termine toujours classé, et réussit même à triompher lors du Grand Prix de la loterie à Monza. Roger est prêt à disputer la saison 1974 de Formule 1, mais Wheatcroft le fait signer chez March dès l'épreuve britannique du championnat du monde. Mais au volant de la March 731, son expérience en course tourne court très vite, dès le départ un carambolage, dont Jody Scheckter est jugé responsable, met au tapis neuf voitures. Puis vient l'épreuve de Zandvoort, tout va bien au départ, mais cela ne durera que sept tours.

 

Pendant la course, Roger est victime d'une crevaison, sa voiture percute une barrière inappropriée, la monoplace prend feu. Mais personne ne viendra en aide au pauvre pilote prisonnier des flammes, seul David Purley tentera courageusement de le sauver; mais il est trop tard, Roger avait 25 ans.

Julien