Ken WHARTON
...
Kenneth Wharton
Nação : Reino Unido
Nascido el 21 Março 1916 - Smethwick (West Midlands)
Morrido el 12 Janeiro 1957 - 40 anos - Ardmore (Nouvelle-Zélande) - Accident durant une course de voitures de sport sur Ferrari
Primeiro Grande Prémio :
Suíça 1952
Último Grande Prémio :
Itália 1955
Melhor classificação :
4o
Melhor qualificação :
7o
Melhor classificação em Campeonato do Mundo : 13o em  1952
1952
13
1953
nc
1954
nc
1955
nc
1
2
3
4
5
6
2
7
1
8
2
9
10
1
11
12
1
13
2
14
2
15
1
16
1
17
1
18
1
19
20
21
1
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Posição sobre a grelha de partida
Média: 13,38
1
2
3
1
4
5
1
6
1
7
3
8
2
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Posição à chegada
Média: 7,38

Ken Wharton débute sa carrière en 1935 dans des épreuves de trial sur quatre roues. Il n'a alors que 19 ans. Il participe ensuite à des rallyes et des courses de côte. Devenu ingénieur automobile et propriétaire d'une concession Ford à Birmingham, il conçoit lui-même ses propres châssis, basé sur une Austin Seven, pour courir en F3 500cc. Il remporte le championnat britannique de course de côte de 1951 à 1954.

 

En 1952, Ken participe au championnat du monde de Formule 1 avec la Scuderia Franera qui engage des Frazer Nash. Pour son premier Grand Prix en Suisse, il termine quatrième, ce qui sera le meilleur résultat de sa carrière en Championnat de monde de F1.

 

En 1953, il est présent au volant de Cooper privé mais sans résultat probant. Mais cette même année, il gagne deux Grands Prix hors championnat, le Glover Trophy au volant d'une BRM et le Newcastle Journal Trophy au volant d'un Cooper.

 

En 1954 il est engagé par l'écurie Owen Racing qui le fait courir sur des Maserati 250F. En catégorie Sport, il remporte avec Peter Whitehead les 12 heures de Reims au volant d'un Jaguar.

 

En 1955, il rejoint Vanwall, mais la F1 britannique est encore en phase de développement. Lors de l'International Trophy à Silverstone, il est victime d'un accident qui lui cause quelques blessures et brulures mineures aux bras.

 

En 1956, il pilote, lors de course hors championnat, une Ferrari de l'Ecurie Rosier mais sans résultat.

 

Le 12 Janvier 1957, lors de la Ardmore Sports Car Race en Nouvelle-Zélande, il sort de la piste alors qu'il est en tête. Il est éjecté de sa Ferrari. Gravement blessé à la tête, il décèdera à l'hôpital.

.