Toni ULMEN
...
Anton Ulmen
Nation : Allemagne
Né le 25 janvier 1906 - Dusseldorf (Rhénanie du Nord-Westphalie)
Décédé le 4 novembre 1976 - 70 ans - Dusseldorf (Rhénanie du Nord-Westphalie)
Premier Grand Prix :
Suisse 1952
Dernier Grand Prix :
Allemagne 1952
Meilleur classement :
8e
Meilleure qualification :
15e
Jamais classé en Championnat du Monde
1952
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
1
15
1
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
Moyenne: 15,5
1
2
3
4
5
6
7
1
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Moyenne: 8

Toni Ulmen était surtout spécialisé dans les Formule 2 en Allemagne, ce qui ne l'empêcha pas de tenter sa chance en F1.

 

Toni commence à disputer des courses importantes dans son pays en 1949, et bien qu'âgé de 43 ans à l'époque, il remporte les quatre épreuves de F2 où il court avec une Veritas Meteor, et s'octroie sans opposition le titre allemand de F2. Il ne remporte pas d'autres courses la saison suivante, mais termine troisième à Erlen et à Hockenheim et décroche la deuxième place sur le circuit du Nürburgring lors de l'Eifelrennen, à une dizaine de seconde de Riess. En 1951, il termine deuxième lors de la course de l'AVUSrennen et réalise au passage le meilleur tour en course. Il termine également troisième sur le Grenzlandring.

 

En 1952, la réglementation du championnat du monde de Formule 1 change au profit des monoplaces de F2, Toni va donc engager sa Veritas lors de deux épreuves, en Suisse et en Allemagne. Sur le Bremgarten, des problèmes de réservoir l'obligent à abandonner après quatre tours, mais au Nürburgring, il réussit à terminer huitième de la course à deux tours d'Ascari. Après avoir remporté une dernière victoire sur le Grenzlandring, il annonce sa retraite, mais reprend le volant d'une Jaguar Type C pour deux courses de voitures de sport, dont les 24 heures de Spa-Francorchamps où il termine troisième.

Julien