Stuart LEWIS-EVANS
...
Nation : Royaume-Uni
Né le 20 avril 1930 - Lutton (Bedfordshire)
Décédé le 25 octobre 1958 - 28 ans - East Grinstead (Sussex) - Accident durant le GP du Maroc
Premier Grand Prix :
Monaco 1957
Dernier Grand Prix :
Maroc 1958
Meilleur classement :
3e
Meilleure qualification :
1er
Meilleur classement en Championnat du Monde : 9e en  1958
1957
12
1958
9
2
1
2
2
3
1
4
5
1
6
2
7
1
8
1
9
1
10
2
11
12
1
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
Moyenne: 6,71
1
2
2
3
2
4
1
5
6
1
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Moyenne: 4,33

Comme de nombreux pilotes plutôt talentueux, Stuart Lewis-Evans fut emporté par sa passion.

 

Stuart avait pour père un pilote de Formule 3, c'est tout naturellement qu'il le suit dans sa voie, et débute la compétition automobile en Formule 3 dès la saison 1951. En tout, il passe cinq années entières dans cette catégorie.

En 1956, Connaught le fait courir sa première course de Formule 1 hors-championnat, la BRSCC Race à Brands Hatch, et il se montre très rapide, en terminant deuxième à moins de quatre secondes de son coéquipier Scott-Brown. En 1957, avec l'écurie BRP, il remporte le Richmond Trophy sur le circuit de Goodwood et à Naples, il mène la course devant Mike Hawthorn, avant de devoir abandonner. Connaught prend alors l'initiative de le faire courir en championnat. Stuart dispute ainsi son premier Grand Prix de F1 à Monaco, et termine à une magnifique quatrième place. Vanwall s'empresse alors de le prendre au sein de son équipe pour le reste de la saison.

 

Sur le circuit de Reims, qui ne compte pas pour le championnat, il termine sur le podium. Il marque ses premiers points avec l'équipe de Tony Vandervell sur le long tracé de Pescara et lors de l'épreuve suivante, à Monza, il décroche sa première pole position et mène la course pendant cinq tours, avant d'être dépassé par son coéquipier Moss. A la fin de la saison, il termine deuxième du Grand Prix du Maroc, à une trentaine de seconde du français Behra. En 1958, Vanwall s'affirme comme un candidat très sérieux à la première couronne des constructeurs, face à Ferrari. Bien que Stuart fasse partie de l'équipe Vanwall, il court également en Formule 2 avec une Cooper de l'équipe BRP. Il termine quatre fois sur le podium, dont une fois sur la plus haute marche à Brands Hatch. En F1, il réalise une nouvelle pole position à Zandvoort et en Belgique, il accède enfin à son premier podium en championnat. Il termine ensuite quatrième en Grande-Bretagne, puis troisième au Portugal.

 

Mais le 19 octobre 1958, pendant le Grand Prix de Maroc, il est victime d'un accident dû à un problème mécanique. La voiture s'embrase, il est grièvement brûlé et décède à l'hôpital six jours plus tard, il avait 28 ans.

Julien