Siegfried STOHR
...
Siegfried Werner Stohr
Nation : Italie
Né le 10 octobre 1952 - Rimini (Emilie-Romagne) - 68 ans
Premier Grand Prix :
Brésil 1981
Dernier Grand Prix :
Pays-Bas 1981
Meilleur classement :
7e
Meilleure qualification :
13e
Jamais classé en Championnat du Monde
1981
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
1
13
1
14
15
16
17
1
18
1
19
20
2
21
22
1
23
2
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
Moyenne: 19,67
1
2
3
4
5
6
1
7
8
1
9
10
11
1
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Moyenne: 9,33

Comme bon nombre d'italiens (même si son père est allemand), Siegfried Stohr a débuté par le karting. En 1976, il est promu en Formule Italia. Dès la première année il finit à la deuxième place du championnat avant de l'emporter l'année suivante. Il passe ensuite logiquement en F3 et glane le titre de Champion d'Italie dès sa première saison en 1978. Sa propulsion météorique fait qu'on retrouve Siegfried en F2 en 1979. Malgré sa Chevron officielle, il ne récolte que 2deux deuxième places. En 1980, il est transféré sur une Toleman et termine à la quatrième place du championnat d'Europe, signant au passage une belle victoire à Enna.

 

Aidé par ses sponsors, Siegfried parvient à trouver un volant en F1, chez Arrows. Sa saison commence avec une non-qualification aux Etats-Unis. Il connaîtra la joie d'un premier départ lors du Grand Prix suivant au Brésil. Joie de courte durée, puisqu'il sera contraint à l'abandon dès le vingtième tour. Quelques temps après a lieu le Grand Prix de Belgique. Qualifié en treizième position, Siegfried prend un bon départ. Malheureusement, devant, son équipier, Patrese, a calé sur la grille. Un des mécaniciens d'Arrows se précipite sur la piste pour tenter de redémarrer la voiture. Masqué par les autres concurrents, Siegfried arrive lancé, et percute de plein fouet la voiture de son équipier, prenant en sandwich le malheureux mécano. Par miracle, le mécanicien sort blessé, mais vivant, de cet accident. Siegfried, lui, est totalement traumatisé par cet incident... Devant désormais lutter contre cette appréhension, la saison de Stohr est compromise. Il finit bien septième aux Pays Bas, mais il échoue à se qualifier en Italie.

 

Déçu par le petit monde de la F1, et toujours sous le choc de son accident, Siegfried jette l'éponge juste avant le Grand Prix du Canada, où il sera remplacé par Jacques Villeneuve Sr. Du coup, Siegfried abandonne la compétition automobile et retourne à ses études. Une fois son diplôme de psychologue acquis, Siegfried mènera de front des cours de pilotage et des séances de médecine psychologique.

Axlex