Rodger WARD
...
Né le 10 janvier 1921 - Beloit (Kansas)
Décédé le 5 juillet 2004 - 83 ans - Anaheim (Californie)
Nation : Etats-Unis
Premier Grand Prix :
Indianapolis 1951
Dernier Grand Prix :
Etats-Unis 1963
Meilleur classement :
1er
Meilleure qualification :
3e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 10e en  1959
1951
nc
1952
nc
1953
nc
1954
nc
1955
nc
1956
nc
1957
nc
1958
nc
1959
10
1960
13
1963
nc
1 victoire (8.33 %)
2 podiums (16.67 %)
 
9 abandons (75.00 %)
 
 
 
1.17 pts / GP
1.27 pts / saison
000 756 km en tête
001 244 tours parcourus
005 077 km parcourus
1
2
1
3
4
5
1
6
7
8
9
1
10
1
11
12
13
14
1
15
1
16
1
17
18
1
19
20
21
1
22
23
1
24
1
25
26
27
28
29
1
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
Moyenne: 16,5
1
1
1
2
3
4
5
6
7
1
8
9
10
11
12
13
14
15
1
16
17
18
19
1
20
21
1
22
1
23
24
25
26
1
27
1
28
29
1
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Moyenne: 17,7

Entre 1950 et 1960, les 500 Miles d'Indianapolis étaient considérés comme épreuve de F1. Rodger Ward fait partie des meilleurs pilotes de l'épreuve et parmi les rares à avoir couru en F1 en-dehors d'Indy.

 

Rodger débute par les courses de Midgets à partir de 1948, où il réalise de bons résultats pendant de nombreuses années. Il continue dans cette catégorie même après 1951, année où il débute aux 500 Miles d'Indianapolis et donc, en Formule 1. Ses premières années ne sont pas mirobolantes, il n'a pas de bonnes voitures entre les mains et est souvent contraint à l'abandon. En 1955, il est victime d'un accident qui sera la cause d'un autre accident, fatal à son ami Bill Vukovich, Rodger ne s'en remettra jamais. L'année suivante, il parvient à franchir la ligne d'arrivé à la huitième place.

 

C'est à partir de 1957 que Rodger va connaître une période faste. Dans le championnat AAA, il remporte sa première victoire à Milwaukee, puis une autre à Springfield et à Sacramento. Cette tendance se confirme la saison suivante, Rodger remporte deux autres courses. Et en 1959, parti sixième sur la grille de départ à Indianapolis, il mène rapidement à la course, puis après quelques batailles, Rodger court la deuxième moitié de course seul en tête et remporte sa première victoire sur le Brickyard. Cette même année, Rodger remporte trois autres victoires et s'approprie le championnat AAA.

 

En 1959, Il participe également au Grand Prix des Etats-Unis avec une Kurtis Kraft Midget portant le numéro un ! Sur le circuit de Sebring de plus de huit kms, Rodger se qualifie en dernière position à 43 secondes de la pole. En course, il doit abandonner un peu avant la mi-course à cause de son embrayage.

 

L'année suivante, après un bon début de saison, marqué par une deuxième place à Indy après une longue bataille avec Jim Rathmann. En 1961, il termine à nouveau sur le podium à Indianapolis. Comme l'année précédente, il remporte trois courses mais c'est AJ Foyt qui remporte le titre. C'est en 1962 que Rodger va à nouveau remporter le championnat AAA, après avoir remporté les 500 Miles pour la seconde fois. Mais à partir de 1963, Ward subit la loi de Foyt, malgré quatre victoires. Cette même année, il court le Grand Prix des Etats-Unis avec une Lotus-BRM. Il est contraint de nouveau à l'abandon. En 1964 il ne remporte aucune victoire, mais termine deuxième à Indy. Rodger Ward remporte sa dernière victoire en 1966, avant de mettre fin à sa carrière de pilote.

Julien