Esteban TUERO
...
Nation : Argentine
Né le 22 avril 1978 - Buenos Aires - 43 ans
Premier Grand Prix :
Australie 1998
Dernier Grand Prix :
Japon 1998
Meilleur classement :
8e
Meilleure qualification :
17e
Jamais classé en Championnat du Monde
1998
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
1
17
1
18
4
19
1
20
6
21
3
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
Moyenne: 20,19
1
2
3
4
5
6
7
1
8
9
10
1
11
12
13
14
1
15
1
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Moyenne: 12,5

Esteban Tuero fait non seulement partie des plus jeunes pilotes à s'être aligné en F1, mais il est également le plus jeune retraité de la Formule 1.

 

Esteban débute en karting à l'âge de 5 ans et devient champion d'Argentine en 1993 et court aussi la même année en formule Renault. En 1994 il remporte le championnat de formule Honda et participe aussi au championnat d'Amérique du Sud en Formule 3.

 

En 1995 il remporte le championnat d'Italie en Formule 2000. L'année suivante il passe en F3 mais ne termine le championnat qu'à la treizième place. Il participe aussi à quelques courses du championnat international de F3000. En 1997, il part faire championnat du Japon qu'il termine à la seizième place.

 

Sans grandes références, l'argentin est cependant engagé par Minardi comme pilote d'essais à l'âge de 19 ans. L'année suivante, l'importante manne d'argent qu'il apporte lui vaut sa titularisation pour une saison complète.

 

En 1998 il obtient donc une place de titulaire au côté de Shinji Nakano mais avec une voiture peu performante, il sera tout au long de la saison en fond de grille et sera contraint à abandonner onze fois et ne verra que quatre fois l'arrivée avec comme meilleur résultat une huitième place au Canada.

Sa première année sera également sa dernière. Esteban a toujours refusé dévoiler les raisons de son retrait. La cause serait une condition physique assez précaire. Le jeune argentin aura en effet du mal à se remettre de douleurs au cou, conséquence de son accrochage avec Takagi lors du dernier Grand Prix de la saison.

 

En 1999 il rejoint le championnat argentin de Supertourisme TC 2000, au volant d'une VW Polo. Il remporte une belle victoire sous la pluie à San Jorge, mais termine loin au championnat. Il remet ça l'année suivante et signe une pole et une victoire à Obera, mais comme en F1, fait preuve d'inconstance par la suite. Ainsi, il termine le championnat à la huitième place. Il poursuit sa carrière dans ce championnat jusqu'en 2016 et raccroche ensuite son casque.

Thomas