Dave CHARLTON
...
Nation : Afrique du Sud
Né le 27 octobre 1936 - Brotton (Grande-Bretagne)
Décédé le 24 février 2013 - 76 ans - Johannesbourg (Gauteng)
Premier Grand Prix :
Afrique du Sud 1967
Dernier Grand Prix :
Afrique du Sud 1975
Meilleur classement :
12e
Meilleure qualification :
8e
Jamais classé en Championnat du Monde
1967
nc
1968
nc
1970
nc
1971
nc
1972
nc
1973
nc
1974
nc
1975
nc
1
2
3
4
5
6
7
1
8
9
10
11
1
12
3
13
1
14
15
16
1
17
18
19
2
20
21
22
23
1
24
25
1
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
Moyenne: 16,36
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
1
12
13
1
14
15
16
17
18
1
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Moyenne: 15

Ce jeune homme qui naquit en Grande Bretagne commence dans le sport automobile en 1960, au volant de Healey. Son destin l'oblige à retourner quelques années plus tard en Afrique du Sud, patrie de ses parents. Ses premières années là-bas seront difficile, Dave devant se résoudre à louer des voitures pour courir.

 

C'est ainsi qu'il faut attendre 1966 et l'acquisition d'une Brabham à moteur Climax pour voir Dave décoller dans le championnat local de F1. Les résultats vont dès lors ne plus se faire attendre. Il remporte trois victoires cette année-là et se classe troisième du championnat. En 1967, toujours sur sa Brabham, il remporte une victoire avant d'opter en fin de saison pour un moteur Repco qui lui en apportera une nouvelle, mais il doit encore se contenter de la troisième place du championnat, largement dominé par le rhodésien John Love. Cette même année, il se signale en plaçant sa voiture à la huitième place de la grille du Grand Prix d'Afrique du Sud avant de devoir abandonner. Les deux années suivantes sont plus difficiles pour Dave. Hésitant entre sa vieille Brabham-Repco et sa nouvelle Lola-Chevrolet, il ne parvient pas à trouver le compromis idéal et ses prestations sont très éloignées de ses ambitions.

 

Début 70, il opte pour une Lotus à moteur Cosworth. Ses débuts au volant de cette voiture se font lors de son Grand Prix national où, malgré une bonne treizième place sur la grille, il ne franchira l'arrivée qu'en douzième position. Et pourtant le reste de la saison fut brillant. Au cours des dix manches du championnat local, il va s'adjuger la victoire à sept reprises, coiffant pour la première fois la couronne de Champion d'Afrique du Sud. Dès lors les années se suivent et se ressemblent : des performances en demi-teintes lors des Grands Prix officiels à cause d'un matériel dépassé et de nombreuses victoires locales. Dave abandonne sa Lotus-Cosworth en 1974 pour se tourner vers McLaren, ce qui ne l'empêche pas de glaner un dernier titre puisque l'année suivante, pour la dernière année d'existence du championnat, il doit céder sa couronne à Ian Scheckter.

 

Au final, si sa carrière dans le monde des Grand Prix n'a pas été aussi prestigieuse que son talent, Dave a tout de même affolé pour toujours les stats du championnat sud-africain avec cinq titres et pas moins de quarante-huit victoires !

Axlex