Cristiano da MATTA
...
Cristiano Monteiro da Matta
Né le 19 septembre 1973 - Belo Horizonte (Minas Gerais) - 48 ans
Nation : Brésil
Premier Grand Prix :
Australie 2003
Dernier Grand Prix :
Allemagne 2004
Meilleur classement :
6e
Meilleure qualification :
3e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 13e en  2003
2003
13
2004
17
 
8 abandons (28.57 %)
 
 
 
0.46 pts / GP
6.50 pts / saison
000 087 km en tête
001 484 tours parcourus
006 884 km parcourus
1
2
1
3
4
5
1
6
7
8
4
9
4
10
5
11
3
12
5
13
14
3
15
1
16
17
1
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
Moyenne: 11,43
1
2
3
4
5
3
6
2
7
8
3
9
3
10
4
11
2
12
2
13
1
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Moyenne: 9,85

Cristiano Da Matta est le fils d'un champion local de voiture de tourismes.

 

Après de nombreux titres en karting, il remporte les championnats nationaux de F.Ford en 1993 et de F3 l'année suivante. Après un passage en F3 anglaise et en F3000, il part aux Etats-Unis en 1997 et termine troisième dans le championnat IndyLights avant de le remporter l'année suivante.

Cristiano accède donc au championnat CART pour 1999, chez Aciero Wells, où il finira dix-huitième du championnat. En 2000, son team est rebaptisé PPI Motorsport et il remporte sa première victoire, à Chicago. La saison suivante, il signe dans la prestigieuse équipe Newmann-Haas, motorisée par Toyota.

Il gagne trois courses en 2001, et en 2002, il écrase la concurrence en remportant sept victoires, dont quatre consécutives, ce qui lui permet d'être facilement titré.

 

Toyota décide donc de faire appel à lui dans son équipe de F1 pour 2003. A 30 ans, Cristiano accède donc à la plus prestigieuse discipline des sports autos.

La première saison est plutôt bonne. Il marque des points et devance même son expérimenté équipier Olivier Panis au championnat. Il se paye en plus le luxe de mener un temps le Grand Prix de Grande-Bretagne, interrompu par l'irruption d'un fou furieux sur la piste.

 

La saison 2004 est beaucoup moins bonne et Cristiano ne marque que trois petits points lors du Grand Prix de Monaco. Il commence d'ailleurs à se sentir mal à l'aise dans ce milieu austère qu'est la F1, par rapport à son cher championnat CART. Au soir du Grand Prix d'Allemagne, il est débarqué par Toyota et remplacé par son compatriote Ricardo Zonta.

 

Cristiano tire donc sans regrets un trait sur sa carrière en F1 et retourne en 2005 en CART, chez PKV Racing. Pour son retour, il fait une bonne saison, avec une victoire surprise à Portland, le quatrième rendez-vous de la saison. Il termine à la onzième place du championnat.

 

Pour 2006, le Brésilien signe avec la petite équipe Dale Coyne Racing. Après quelques courses décevantes, il est engagé par RuSPORT en remplacement d'A.J Allmendinger. Avec un meilleur matériel, il fera quelques bons résultats, comme une deuxième place à San José.

Hélas, le 3 août 2006, lors d'une séance d'essais privés sur le circuit de Road America, Da Matta est victime d'un terrible accident plutôt inhabituel. En effet, sa monoplace heurte à pleine vitesse un cerf qui traversait la piste (!), avant de finir sa course dans les rails de sécurité. Grièvement blessé à la tête, Cristiano reste plongé quelques jours dans un coma artificiel, avant de peu à peu se rétablir, au prix de plusieurs opérations et d'une très longue convalescence.

 

Cristiano fait son retour en mars 2008 au volant d'une Riley lors de deux courses dans le championnat Rolex Car Series. On le revoit en 2010 dans le championnat de course de camion du Brésil puis en 2011, au volant d'une Jaguar, lors de trois courses en GT du championnat American Le Mans Series.

Tony