Charles de TORNACO
...
Nation : Belgique
Né le 7 juin 1927 - Bruxelles
Décédé le 18 septembre 1953 - 26 ans - Modène (Italie) - Accident durant les essais du Grand Prix de Modène hors championnat sur Ferrari
Premier Grand Prix :
Belgique 1952
Dernier Grand Prix :
Pays-Bas 1952
Meilleur classement :
7e
Meilleure qualification :
13e
Jamais classé en Championnat du Monde
1952
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
1
13
14
15
16
1
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
Moyenne: 15
1
2
3
4
5
6
1
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Moyenne: 7

Charles de Tornaco participa au championnat de Formule 1 au sein de l'écurie Francorchamps sur Ferrari.

 

Charles est le fils du baron Raymond de Tornaco, qui a terminé troisième lors de la première édition des 24 heures du Mans, en 1923, mais vainqueur dans la catégorie des véhicules de 1501 à 2000 cc. Charles a été encouragé par son ami Jacques Swaters à entamer une carrière de pilote automobile. En 1949, il est au volant d'une BMW et pilote lors des 24 heures de Spa-Francorchamps, puis au volant d'une Veritas pour le même événement en 1950. En 1951, il commence à courir en Formule 2 au sein de l'écurie Francorchamps, fondée par Swaters, sur des Veritas-BMW.

 

En 1952, le changement de réglementation qui associe F1 et F2 permet à Charles de courir dans des courses du championnat du monde de F1, avec une Ferrari 500. En Belgique, il termine la course en septième position, mais sa meilleure performance de l'année aura lieu hors-championnat, à Chimay où il se classe cinquième. En 1953, il court toujours en F2 et participe également à des épreuves pour voitures de sport, dont les 24 heures du Mans avec Roger Laurent où il termine neuvième. Il est engagé pour la course belge en Championnat du monde de F1, mais ne participe pas à la course. En F2, il parvient à terminer cinquième sur le circuit de Cadours, sa dernière course avant le Grand Prix de Modène, où il sera victime d'un accident pendant les essais.

 

L'absence d'assistance médicale sur place condamne Charles de Tornaco qui décède sur le trajet de l'hôpital. Il avait 26 ans.

Julien