Fundador : Renzo Rivolta (1908-1966)
Nacione : Italia
Primer Gran Premio :
Argentina 1973
Último Gran Premio :
Estados Unidos 1974
Mejor clasificación :
4a
Mejor calificación :
3a
Clasificación en Campeonato del Mundo
1973
10
1974
10

Mejor clasificación en Campeonato del Mundo (Constructores) : 10a en 1973, 1974

Mejor clasificación en Campeonato del Mundo (Pilotos) : 17a en 1974 (Arturo MERZARIO)

6 puntos
0.20 pts / GP
3.00 pts / temporada
002 105 vueltas recorridas
010 037 kms recorridos
1
2
1
3
4
5
1
6
1
7
8
2
9
1
10
2
11
2
12
1
13
1
14
5
15
3
16
2
17
3
18
4
19
3
20
7
21
1
22
4
23
3
24
25
26
1
27
1
28
29
1
30
31
32
33
34
Posición sobre la parrilla de salida
1
2
3
1
4
5
3
6
2
7
1
8
5
9
2
10
2
11
1
12
13
3
14
1
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Posición a la llegada
Filiation : Politoys (1972) -> Iso-Marlboro (1973-1974) -> Williams (1975-1976) -> Wolf (1977-1979)

En 1973, Iso entre en Formule 1. Ce fabricant de voiture de sport le décide suite à l'idée de Frank Williams. L'écurie sera dirigé par Philip Morris et Piero Rivolta, qui eux aussi vois en la Formule 1, un bonne aventure.

Après avoir travaillé pour De Tomaso, March et Politoys, Frank Williams se lance donc dans cette nouvelle écurie. Pour se faire, il reprends ses Politoys de 72. Les pilotes seront Nanni Gali et Howden Ganley.

La saison 1973 lancée, l'ensemble se montre assez moyen, mais pas catastrophique. La meilleur place décrochée est une 7ème place au Brésil par Ganley.
Williams lance ensuite sa nouvelle IR.
Pas beaucoup d'amélioration, mais Ganley et Gijs Van Lennep rapportent tout deux un point à l'équipe. On a connu pire comme début...

Pour 1974, la FX3 est proposé à Arturo Merzario, rejoint bientôt par Tom Belso. Les seconds pilotes seront nombreux cette saison, et on retrouve Van Lennep, Robarts, Jabouille ou encore Lafitte. Mais qu'importe, puisque Merzario sera le seul à marquer des points. D'abord un petit point en Afrique du Sud, puis une belle 4ème place en Italie.

En 1975, Frank Williams continu son projet seul, pour former sa célèbre écurie éponyme.
Alicia