Frank ARMI
...
Frank Simon Armi
Nacido el 12 octubre 1918 - Portland (Oregon)
Muerto el 28 noviembre 1992 - 74 años - Santa Cruz (Californie)
Nacione : Estados Unidos
Primer Gran Premio :
Indianapolis 1954
Último Gran Premio :
-
Mejor clasificación :
19a
Mejor posición en parrilla :
33a
 
Nunca clasificado en Campeonato del Mundo
1954
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
1
33
34
Posición sobre la parrilla de salida
Media: 33
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
1
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Posición a la llegada
Media: 19

Avant d'être un brillant pilote automobile, Frank Simon Armi a été un pilote décoré de l'US Army durant la seconde guerre mondiale.

 

Après avoir combattu dans les ciels ardennais et allemands, il se lança avec passion et réussite dans les courses de Midgets, ces petits engins motorisés typiques des États-Unis. Très doué sur les pistes cendrées, il finit 12è en 1946 puis 11è l'année suivante des championnats auxquels il participa. Son talent reconnu, il fut choisi pour participer à une tournée, dite du "World Midget Automobile Association", dont le but était de populariser les courses du Midgets en Europe et plus précisément au Royaume-Uni. Vingt pilotes furent sélectionnés et envoyés en Angleterre, le tout à grand renfort de publicité et de marketing. Ainsi la tournée était promue par la présence des actrices Lana Turner et Eleanor Parker, deux personnes majeures et idolâtrées de l'âge d'or des studios hollywoodiens. Malheureusement, dès la première épreuve disputée à Stamford Bridge (actuel stade du club de football de Chelsea), les choses se gâtèrent : la discipline ne séduit pas les spectateurs locaux et les pistes se dégradent bien trop rapidement pour offrir un spectacle de qualité (il faut dire que les Midgets se produisaient sur les pistes d'athlétismes qui cerclaient les stades à l'époque). Les comptes-rendus dans la presse furent tellement négatifs que la tournée prit fin au bout de cinq semaines au lieu des dix initialement prévues.

 

A son retour sur le sol américain, il reprit sa carrière en midget et se tourna vers les Big Cars aux débuts des années 50. Après une première tentative infructueuse en 1950, il s'inscrit pour la totalité des saisons 51 et 52, parvenant à se qualifier six fois et à entrer trois fois dans les points avec comme meilleure performance une 10è place au Ted Horn Memorial 52 à DuQuoin. Malheureusement son rêve de participer aux 500 Miles ne se réalisa pas durant ces deux saisons. En 1951, il tente sur trois voitures différentes (Kurtis Kraft, Scopa et Bardazon) de se qualifier sans y parvenir, un résultat identique l'attendra en 1952 au volant d'une Meyer cette fois-ci. Si la sanction est la même en 53 avec une Kurtis Kraft 400 du Mel-Rae Racing, il finira par décrocher le précieux sésame pour la course de 1954 sur une Silnes ! Qualifié en 33è et dernière position, il sera classé en 19è position avec sept tours de retard sur le vainqueur.

 

Si après cela, il continuera de courir, principalement dans des courses californiennes de Midgets, il se concentre sur son nouveau métier : ingénieur du son auprès du cinéma hollywoodien et de la télévision à Los Angeles. Il travaille ainsi pendant plus de trente-cinq ans pour les studios Universal Pictures, tout en ouvrant en parallèle un magasin de pièces détachés automobiles dans sa ville de Hanford.

 

Frank Armi s'éteindra à 74 ans à Santa Cruz dans l'état de Californie où il vivait depuis que son père (un touche-à-tout qui possédait un garage, était promoteur de combats et boxes et qui possédaient des chevaux de courses) s'y était installé au début des années 1920.

Alex Mondin