Corrado FABI
...
Nacione : Italia
Nacido el 12 abril 1961 - Milan (Lombardie) - 59 años
Primer Gran Premio :
Brasil 1983
Último Gran Premio :
Estados Unidos 1984
Mejor clasificación :
7a
Mejor calificación :
11a
Nunca clasificado en Campeonato del Mundo
1983
nc
1984
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
1
11
12
13
14
1
15
1
16
17
18
19
20
21
22
1
23
2
24
4
25
2
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Posición sobre la parrilla de salida
Media: 22,08
1
2
3
4
5
6
1
7
8
9
1
10
1
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Posición a la llegada
Media: 9,33

Corrado Fabi aurait pu avoir une carrière intéressante, à l'instar de son frère aîné, mais un événement dut le contraindre à tout arrêter.

 

Né à Milan, Corrado est infecté par le virus du sport automobile après une courte expérience en karting avec son frère. Leur père décide alors d'acheter un karting et Corrado va débuter sa carrière automobile à l'âge de douze ans. Deux ans plus tard, il est engagé par la firme Birel. Alors qu'il n'a pas dix-huit ans, Corrado dispose de la March 783 de son frère pour courir une partie du championnat italien de Formule 3. Il réalise quelques bonnes courses qui lui permettent de disputer le championnat d'Europe de F3 aux côtés de Michele Alboreto. Une saison qui se solde par deux victoires et une troisième place au classement final. Le pilote italien grimpe encore un échelon et se retrouve en Formule 2 tout en poursuivant ses études d'aéronautique. Toujours avec l'équipe March, la saison est satisfaisante, une victoire au Mugello, et une troisième place au championnat. Il effectue en fin d'année ses premiers essais en F1 avec Brabham. Puis en 1982, c'est la grande réussite, cinq victoires dans la saison et le titre européen de la discipline.

 

Il réalise de nouveau des essais privés avec l'équipe Brabham, mais c'est au volant d'une Osella que Corrado va débuter sa carrière en championnat du monde de F1 en 1983. Une décision qu'il va regretter durant toute sa saison, il doit se battre pour échapper à la non-qualification, et son meilleur résultat est une dixième place en Autriche, avec trois tours de retard. L'année suivante, il partage le volant de son frère Teo chez Brabham, l'aîné courant également en CART avec l'équipe Forsythe. A dallas, Corrado termine aux portes des points, avant que Teo ne prenne la décision de se concentrer exclusivement sur la F1. Le cadet hérite en conséquence d'un volant chez Forsythe en CART. Sa meilleure course est celle de Phoenix où il se classe sixième. Puis un peu plus tard dans l'année, le père des frère Fabi décède, Corrado décide d'interrompre sa carrière automobile pour reprendre l'entreprise familiale de transports.

 

Corrado Fabi effectua un bref retour en F3000 en 1987, mais est depuis resté à la tête de sa société basée à Albredo d'Abse.

Julien