Giulio CABIANCA
...
Born the 19 february 1923 - Verone (Vénétie)
Die the 15 june 1961 - 38 years - Modène (Émilie-Romagne) - Accident durant des essais de F1 sur Cooper
Nation : Italy
First Grand Prix :
Italy 1958
Last Grand Prix :
Italy 1960
Best result :
4th
Best grid place :
4th
Best ranked in the World Championship : 22th in  1960
1958
nc
1959
nc
1960
22
1
2
3
1
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
1
20
1
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Rank on starting grid
Average: 15
1
2
3
1
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
1
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Rank on finish line
Average: 9,5

Giulio Cabianca fut avant tout un pilote de voitures de sport, pilotant surtout pour l'écurie OSCA, et réussissant à bien se classer malgré une féroce opposition.

 

Giulio participe à sa sa première course importante en Formule 2, le Circuito del Garda, en 1950. Par la suite, il va surtout courir les épreuves de voitures de sport pour la firme des frères Maserati, OSCA, dont les deux plus célèbres courses italiennes, la Targa Florio et les Mille Miglia. Il s'impose à chaque fois dans sa catégorie, sur la Targa en 1955, se classant septième au général, et lors des Mille Miglia en 1957, se classant neuvième au général. En 1958, il termine sur le podium lors de la course de Pau en F2 après avoir brièvement mené la course. Il dispute sa première course de Formule 1 dans une épreuve hors championnat à Syracuse. Il termine également cinquième au classement général de la Targa Florio. En championnat de F1, il tente de qualifier son OSCA à Monaco, mais n'y parvient pas. En revanche il pilote à Monza une Maserati de l'écurie de Jo Bonnier et se hisse jusqu'à la cinquième place en course avant que son moteur ne l'abandonne.

 

En 1959 et 1960, Giulio va courir avec la Scuderia Ferrari en voitures de sport. Il réussit ainsi, en 1959, à terminer troisième du Tourist Trophy. Puis l'année suivante, il se classe quatrième de la Targa Florio. En Formule 1, il court la manche italienne sur la Maserati d'Ottorino Volonterio et se classe quinzième avec huit tours de retard sur Moss. En 1960, il court sur une Cooper-Castellotti de l'écurie du regretté Eugenio Castellotti, ancien pilote de F1, la course italienne qui a été boycottée par de nombreux grands pilotes, et réussit à terminer en quatrième position, à deux tours de la Ferrari victorieuse. L'année suivante, il dispute les Mille Miglia avec une Lancia Flammini Zagato et termine dix-septième au général, mais deuxième dans sa catégorie. Il est engagé pour le BRDC International Trophy, une épreuve de F1 hors championnat, mais il n'y courra pas. Et ne courra plus.

 

Le 15 juin 1961, Giulio Cabianca dispute des essais privés avec une Cooper-Castellotti, sur le circuit de Modène, quand un problème sur sa voiture le fait quitter la piste à pleine vitesse par un échappatoire qui l'emmène dans la ville. La Cooper heurte un jeune spectateur puis traverse la Via Emilia et percute un van, une moto et quelques voitures puis s'écrase dans le mur d'un atelier. Trois personnes et le pilote sont tués sur le coup.

Julien