Bruce JOHNSTONE
...
William Bruce Gordon Johnstone
Born the 30 january 1937 - Durban (KwaZulu-Natal)
Die the 3 march 2022 - 85 years - Le Cap (Cap-Occidental)
Nation : South Africa
First Grand Prix :
South Africa 1962
Last Grand Prix :
-
Best result :
9th
Best grid place :
17th
Never ranked in the World Championship
1962
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
1
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Rank on starting grid
Average: 17
1
2
3
4
5
6
7
8
1
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Rank on finish line
Average: 9

Bruce Johnstone était l'un des meilleurs pilotes d'Afrique, toutes disciplines confondues, à la fin des années 50 et au début de la décennie suivante.

 

Avant de tenter sa chance en F1, Bruce s'est tout d'abord fait remarquer en prenant la sixième place du Grand Prix de Formule Libre d'Afrique du Sud 1960. L'année suivante, au volant d'une Cooper à moteur Alfa Roméo, il prend la deuxième place du championnat d'Afrique du Sud de Formule 1. Au passage, il en profite pour glaner trois trophées dans la saison. Il participe à trois courses de F1 hors championnat en Afrique du Sud avec comme meilleur résultat une cinquième place au Grand Prix du Rand.

 

Bruce part alors pour l'Angleterre ou il est engagé comme mécanicien par BRM, tout en participant à quelques courses. Il termine notamment huitième des 1000 km du Nürburgring au volant d'une Lotus 23. L'écurie officielle BRM va l'inscrire pour l'International Gold Cup, une épreuve de F1 hors championnat. Cela va permettre à Bruce de se mettre en évidence car il va finir la course à une très belle quatrième position.

En parallèle, il remporte les 9H du Rand 1962 sur une Ferrari 250GTO, accompagné par David Piper.

 

Ces bons résultats lui permettent de prétendre participer au Grand Prix officiel qui se déroule à East London en 1962. C'est ainsi qu'il se retrouve inscrit au volant d'une BRM P48/57 et a pour équipiers les véloces Graham Hill et Richie Ginther. Bruce se classe dix-septième des essais qualificatifs, c'est-à-dire dernier, car il n'a pu accomplir un seul tour rapide. Partant de cette position peu enviable, il fait une course prudente et rallie l'arrivée en neuvième position, finissant troisième du classement des pilotes locaux.

 

Bruce met alors un terme à sa carrière de pilote et devient importateur de motos et consultant dans le sport automobile.

Axlex