Antonio BERNARDO
...
Nation : Italy
Born the 17 january 1939 - Viganello - 80 years
First Grand Prix :
-
Last Grand Prix :
-
Best result :
-
Best grid place :
-
Never ranked in the World Championship

Bien que né en Suisse (la nationalité de sa mère), Antonio Bernardo est Italien tout comme son père. En 1975, alors propriétaire fondateur de l'écurie Piccionaia racing team à Lugano et suite à un pari, il entreprend les démarches nécessaires pour être admis et participer comme pilote à des grand prix de formule 1.

Après avoir contacté différents teams mineurs et avoir rencontré différents personnages comme J. Surtees, L. Stanley (BRM), les frères Hoogenboom (Boro), etc., son choix se porte sur Ensign et, en décembre 75, il obtient de M. Nunn un contrat.

Sans aucune possibilité pour Bernardo de tester la vieille Ensign MN174 que le team lui a proposé, M. Nunn inscrit pour le Grand Prix de Belgique deux voitures pour Amon et Bernardo lequel entre temps s'était procuré, personne ne sait comment, la licence nécessaire pour être admis aux compétitions de Formule 1. Sur le premier bulletin des voitures admises aux essais libres figurent donc les deux Ensign, 22 la nouvelle MN176 de Amon et 23 la vieille MN174 pour Bernardo, qui prudemment renonce à se mettre pour la toute première fois dans sa vie au volant d'une F1 dans l'espoir vain de se qualifier pour le grand prix.

 

Par la suite, Nunn offre la MN174 à Antonio, qui se tourne vers Roger Springett dans l'espoir de la faire courir dans le championnat britannique de Formule Libre. (Shellsport Group 8). C'est Lella Lombardi qui présente Antonio à Roger Springett, arguant qu'elle le connait pour avoir couru sur Tecno avec lui...

 

Antonio fera de nombreuses séances d'essai, mais ne réussit pas à se qualifier. Mike Wilds, lui parvient à tirer un bien meilleur parti de la vieille monoplace. On ne reverra pas Antonio Bernardo sur les circuits.

Paul Louis / Wookey