1969

XVI International Gold Cup

Jochen RINDT
 J.RINDT
Lotus Ford Cosworth
Jacky ICKX
 J.ICKX
Brabham Ford Cosworth
Andrea De ADAMICH
 A.De ADAMICH
Surtees Chevrolet
16 august 1969 - Oulton Park
40 laps x 4,443 km = 177,720 km


Course de F1, de F2 et de F5000

Result

Pos Driver Team Constructor Engine Lap  
16Jacky ICKXMotor Racing Developments LtdBrabham BT26Ford Cosworth V840 
22Jochen RINDTTeam LotusLotus 63Ford Cosworth V840 
317Andrea De ADAMICHTeam SurteesSurtees TS5 (F5000)Chevrolet V839 
418Trevor TAYLORTeam SurteesSurtees TS5 (F5000)Chevrolet V839 
516Mike HAILWOODPrivéLola T142 (F5000)Chevrolet V839 
620Alan ROLLINSONIrish Racing CarsBrabham BT30 (F2)Ford Cosworth L438 
715Dave WALKERPrivéLola T142 (F5000)Chevrolet V838 
819Keith HOLLANDPrivéLola T142 (F5000)Chevrolet V838 
94Jackie STEWARTMatra InternationalMatra MS80Ford Cosworth V837 
ab1Graham HILLTeam LotusLotus 59B (F2)Ford Cosworth L436Engine
1011Silvio MOSERSilvio Moser Racing TeamBrabham BT24Ford Cosworth V830 
ab14Jackie OLIVERPrivéLola T142 (F5000)Chevrolet V813Mechanical
ab10Charles LUCASPrivéBRM P261BRM V125Ignition
ab12William FORBESPrivéLola T142 (F5000)Chevrolet V81Accident
        
np9Jo BONNIERJoakim Bonnier Racing TeamLotus 49BFord Cosworth V8 Accident









Après la Course des Champions de Brands-Hatch et le Martini Trophy de Silverstone, la Gold Cup d'Oulton Park est la dernière épreuve de Formule 1 de quelque importance organisée en dehors du championnat du monde. Cependant le plateau est assez restreint du fait de l'absence de Ferrari (Amon), de Walker (Siffert) et des McLaren (Hulme et McLaren), tous retenus par l'épreuve de Can-Am de Mid-Ohio.

 

Cette course se déroule à mi-chemin entre les Grands Prix d'Allemagne et d'Italie. Elle permet à Lotus et à Matra de tester une nouvelle fois leurs monoplaces à transmission intégrale. Ainsi Colin Chapman a enfin persuadé Jochen Rindt de conduire la 63 tandis que Ken Tyrrell envisage de confier la MS84 à Jackie Stewart. Le plateau des Formules 1 est très maigre, puisque face à ces deux compères on ne trouve comme adversaire sérieux que Jacky Ickx et sa Brabham BT26. Silvio Moser est aussi présent avec sa Brabham privée, tout comme Jo Bonnier qui pilote une Lotus 49B. Enfin le jeune Anglais Charles Lucas conduit une antique BRM P261.

 

Les organisateurs ont ouvert l'épreuve aux Formules 2 et aux Formules 5000. C'est ainsi que Graham Hill s'aligne au volant d'une Lotus 59B préparée par Roy Winkelmann. Alan Rollinson se présente avec une Brabham BT30. Côté F5000, on peut observer cinq Lola-Chevrolet aux mains de Jackie Oliver, de Mike Hailwood, du jeune Australien Dave Walker, de William Forbes et de Keith Holland. Mais le grand événement est l'apparition des Surtees TS5, première création des ateliers de « Big John ». Celui-ci laisse ses machines à Andrea de Adamich et à Trevor Taylor. Les TS5 ont jusqu'ici effectué des débuts remarquables dans leur catégorie puisque Taylor a triomphé lors des épreuves de F5000 de Koksijde et de Zandvoort, venant troubler l'hégémonie de Peter Gethin et de sa McLaren M10A.

 

Suite à une panne de moteur, Stewart renonce finalement à utiliser la MS84. Bien lui en prend, puisqu'il réalise la pole position avec la MS80 de rechange. Comme on pouvait s'y attendre, Ickx talonne l'Écossais. Bonnier a réalisé le troisième temps, mais malheureusement il détruit sa Lotus dans une sortie de route à proximité de l'endroit où Paul Hawkins a perdu la vie quelques semaines plus tôt lors du Tourist Trophy. Fortement commotionné mais indemne, le Suédois déclare forfait. Rindt occupe le quatrième rang. A signaler la belle performance des Surtees (de Adamich cinquième, Taylor huitième). Sixième, Oliver est sans grande surprise le plus rapide du clan Lola. Il précède Moser, tout content d'obtenir enfin une position convenable.

 

Lors de la course, Ickx prend pour une fois un bon départ et s'impose au commandement au premier virage. Stewart lui réplique toutefois vivement et s'empare très vite de la première place. Il semble se diriger vers une nouvelle et facile victoire lorsqu'il doit s'immobiliser au stand Tyrrell pour faire rebrancher un fil de batterie. Il perd un temps considérable dans cet incident et redémarre avec plusieurs tours de retard. Ickx récupère la tête de l'épreuve pour ne plus la lâcher. Se débattant au volant de la Lotus 4x4, Rindt se maintient au deuxième rang mais sans pouvoir menacer le pilote belge. Les Surtees se comportent très bien, ce qui permet à de Adamich et à Taylor de se classer respectivement troisième et quatrième. Hill détient longtemps la cinquième place avant de renoncer à quelques encablures du but, en panne de moteur. Les autres coureurs à finir l'épreuve sont Hailwood, Rollinson, Walker, Holland, Stewart et Moser qui a été lui aussi attardé par une panne mécanique.

 

Avec deux victoires en moins d'un mois, Jacky Ickx envisage cette fin de saison 69 avec optimisme. Il ne peut certes plus menacer Jackie Stewart dans la quête du titre mondial, mais espère devenir son dauphin. Les regards sont désormais tournés vers Monza.

Tony