British Racing Motors
Gründer : Raymond Mays (1899-1980) - Peter Berthon (1906-1971)
Land : Grossbritannie u Nordirland
Großer Preis Debüt :
Großbritannien 1951
Letzt Großer Preis :
Südafrika 1977
Beste Platzierung :
1.
Beste Qualifikation :
1.
In Weltmeisterschaft geordnet

Weltmeister (Konstruktoren) in 1962

Weltmeister (Fahrer) in 1962 (Graham HILL)

499 Punkte
2.64 Pkt / GP
22.68 Pkt / Saison
001 400 Runden geführt
006 300 kms gefühft
031 748 Runden gefahren
161 413 kms gefahren
BRM a construit les moteurs les plus variés, des 4 cylindres en ligne, des V8, des V12, des V16 et même un H16 en 1966 !

 


BRM P15

(1951)

 

-Type: 16 cylindres en V

-Cylindrée: 1 487 cm3

-Puissance: 600 ch à 12 000 tr/min

 

-Utilisé par: BRM

 

 


BRM 255

(1956-1957)

 

-Type: 4 cylindres en ligne

-Cylindrée: 2 491 cm3

-Puissance: 260 ch à 8 000 tr/min  (1956), 280 ch à 8 800 tr/min (1957)

 

-Utilisé par: BRM

 


BRM 258

(1958)

 

-Type: 4 cylindres en ligne

-Cylindrée: 2 491 cm3

-Puissance: 280 ch à 8 800 tr/min

 

-Utilisé par: BRM

 


BRM 259

(1959-1960)

 

-Type: 4 cylindres en ligne

-Cylindrée: 2 491 cm3

-Puissance: 285 ch à 8 800 tr/min

 

-Utilisé par: BRM

 


BRM P56 1.5

(1962-1965)

 

-Type: 8 cylindres en V

-Cylindrée: 1 498 cm3

-Puissance:

  190 ch à 11 000 tr/min (1962)

  200 ch à 10 500 tr/min (1963)

  205 ch à 10 500 tr/min (1964)

  220 ch à 11 500 tr/min (1965)

 

-Utilisé par: BRM, Lotus, Gilby (1962-63), BRP (1963-64), Scirocco (1963), Brabham (1964-65)

 


BRM P60 1.5

(1963-1965)

 

-Type: 8 cylindres en V

-Cylindrée: 1 498 cm3

 

-Utilisé par: BRM

 


BRM P56 2.0

(1966-1967)

 

-Type: 8 cylindres en V

-Cylindrée: environ 2 000 cm3

 

-Utilisé par: Lotus, BRM (1967), McLaren (1967)

 


BRM P60 2.0

(1966-1967)

 

-Type: 8 cylindres en V

-Cylindrée: environ 2 000 cm3

 

-Utilisé par: BRM, Lotus, Brabham (1966)

 


BRM P75

(1966-1968)

 

On peut trouver toutes les excuses du monde aux BRM H-16, rares furent ceux qui "dépotèrent". Ses défenseurs diront que c'était un projet ambitieux qui ne fut jamais jamais vraiment développé. Ses détracteurs rétorqueront qu'il était mal conçu, trop lourd, manquant de puissance.

Ce bloc se composait en effet de deux moteurs V8 1.5 litre, chacun avec son propre vilebrequin, ces deux vilebrequins étant toutefois engrenés ensemble. Il produisait au final un 2 998 cm3 de 69.8 x 48.8 mm avec 32 soupapes alimentées par 8 arbres à cames. Un miracle que tout tînt assez longtemps pour propulser la Lotus 43 de Jim Clark vers la victoire au GP des USA 1966.
BRM ne se remettra jamais de cette audace technique hors sujet.

 

-Type: 16 (8x2) cylindres à plat

-Configuration: (2 moteurs V8), vilebrequins accouplés

-Cylindrée: 2 998 cm3

-Puissance: 400 ch (1966), 400/420 ch (1967) à 11 500 tr/min

 

-Utilisé par: BRM, Lotus (1966-67)

 


BRM P111

(1967)

 

-Type: 8 cylindres en V

-Cylindrée: 2 070 cm3

-Puissance: 260 ch à 10 000 tr/min

 

-Utilisé par: McLaren

 


BRM P101

(1967-1969)

 

-Type: 12 cylindres en V

-Cylindrée: 2 998 cm3

-Puissance: 400 ch à 10 000 tr/min

 

-Utilisé par: BRM (1968-69), Cooper (1968), McLaren (1967-68)

 


BRM P142

(1969-1974)

 

-Type: 12 cylindres en V

-Cylindrée: 2 998 cm3

-Puissance: 400 ch (1968), 420 ch (1969), 435 ch (1970-1971), 450 ch (1972)

-Régime moteur: 10 000 tr/min (1968), 11 500 tr/min (1969), 11 000 tr/min (1970), 10 500 tr/min (1971), 10 750 tr/min (1972)

-Poids: 163 kg

 

-Utilisé par: BRM

 


 

BRM P200

(1974-1977)

 

-Type: 12 cylindres en V

-Cylindrée: 2 998 cm3

-Puissance: 470 ch à 12 000 tr/min

 

-Utilisé par: BRM

 

 

 

 

 

 


BRM P202

(1977)

 

-Type: 12 cylindres en V

-Cylindrée: 2 998 cm3

-Puissance: 470 ch à 11 000 tr/min

 

-Utilisé par: BRM

 

Alicia