Fondateur : Walter Wolf
Nation : Canada
Premier Grand Prix :
Argentine 1977
Dernier Grand Prix :
Etats-Unis Est 1979
Meilleur classement :
1er
Meilleure qualification :
1er
Classement en Championnat du Monde
1977
4
1978
5
1979
nc
Meilleur classement en Championnat du Monde (Constructeurs) : 4e en 1977
Meilleur classement en Championnat du Monde (Pilotes) : 2e en 1977 (Jody SCHECKTER)
79 points
1.68 pts / GP
26.33 pts / saison
000 214 tours en tête
000 815 kms en tête
002 414 tours parcourus
011 178 kms parcourus
1
1
2
2
3
3
4
4
4
5
2
6
2
7
4
8
6
9
3
10
2
11
3
12
1
13
1
14
5
15
1
16
1
17
1
18
1
19
2
20
21
22
1
23
1
24
1
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
3
1
4
2
6
3
1
4
5
1
6
7
1
8
1
9
3
10
11
3
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Filiation : Politoys (1972) -> Iso-Marlboro (1973-1974) -> Williams (1975-1976) -> Wolf (1977-1979)

Walter Wolf était un passionné d'automobile qui profita de sa fortune pour faire tourner une équipe de Formule 1, qui connut des hauts et des bas.

Walter Wolf fit fortune dans le pétrole canadien au début des années 70. En 1975, il commence à approcher Frank Williams, qui vient de démarrer son écurie avec ses propres voitures. En 1976, Walter Wolf rachète 60% de la Williams Engineering, tout en laissant Frank Williams directeur général. L'équipe Wolf-Williams est née. Wolf engagea le concepteur de la Hesketh 308C, Harvey Postelwaithe, pour la réalisation de la Williams FW05. La première saison de Wolf en F1 sera des plus décevantes. Parti au départ avec Jacky Ickx et Michel Leclère, le courant passe mal entre Ickx et Postelwaithe, la voiture manque de performances, les pilotes partent pour être remplacés par Merzario, puis par d'autres pilotes payants. L'association entre Wolf et Williams prend fin à la fin de la saison.

Wolf décide ainsi de faire courir sa propre voiture en 1977, la Wolf WR1 conçue par Harvey Postelwaithe. Walter Wolf engage également le pilote sud-africain Jody Scheckter. Les débuts de la vrai équipe Wolf sont météoriques, Jody Scheckter remporte la victoire dès sa première course en Argentine. Il décrochera deux autres succès à Monaco et au Canada et monte sur le podium à 6 autres reprises. Le pilote de la WR1 dispute le titre jusqu'à la fin de la saison face à Lauda , pour finalement terminer vice-champion du monde, tandis que l'écurie termine 4ème, mais avec une seule voiture.

En revanche, la saison 1978 sera bien moins performantes, face aux Lotus à effet de sol, les voitures noires et or et Mario Andretti remportèrent la couronne mondiale, les Wolf ne remporteront aucune autre victoire. Scheckter termine 3ème à Monaco et à Watkins Glen, puis second en Allemagne ou au Canada, tandis que Rosberg et Rahal ne réalisent pas d'exploits au volant de cette monoplace. Scheckter mécontent, il décide de partir chez Ferrari pour la saison 1979. Cette année-là, James Hunt se retrouve au volant de la Wolf, mais les résultats seront encore plus exécrables. Après une simple 8ème place à Kyalami, James Hunt annonce son intention de se retirer de la F1 en cours de saison. Il est remplacé par Rosberg, qui ne se classera qu'une fois, en France avec la 9ème place.

Walter Wolf décide à la fin de la saison d'abandonner définitivement l'aventure de la F1.
Julien