Willy MAIRESSE
...
Nation : Belgique
Né le 1 octobre 1928 - Momignies
Décédé le 2 septembre 1969 - Ostende - 40 ans - Suicide
Premier Grand Prix :
Belgique 1960
Dernier Grand Prix :
Allemagne 1963
Meilleur classement :
3e
Meilleure qualification :
3e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 14e en  1962
1960
17
1961
nc
1962
14
1963
nc
1
2
2
3
1
4
1
5
1
6
2
7
8
9
1
10
11
1
12
1
13
14
15
16
17
18
1
19
1
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
1
3
1
4
5
6
1
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Willy Mairesse était un bon pilote, mais dont la carrière fut marquée par de nombreux accidents, dont l'un qui le marquera.

Né à Momignies, Willy commence sa carrière automobile dans les années 50, en rallye. Il remporte d'ailleurs en 1956 le Liège-Rome-Liège, puis passe aux voitures de sport l'année suivante avec Ferrari. En 1958, il termine second des 12 heures de Reims avec une Berlinette et en 1960, il termine troisième des 1000 km du Nürburgring, et remporte le Tour de France automobile. Cela lui vaut la même année, de débuter dans le championnat du monde de F1, disputant trois courses, dont la première en Belgique, puis en France et enfin en Italie où, parti en 3ème position sur la grille de départ, il conserve cette position à l'arrivée derrière ses coéquipiers américains Hill et Ginther.

L'année suivante, il dispute 3 épreuves hors-championnat avec une Emeryson de l'équipe nationale belge, ce qui ne sera pas concluant. Il finit par disputer deux épreuves sur une Lotus, puis le GP d'Allemagne sur Ferrari, ne terminant aucune de ces épreuves. En voitures de sport, Willy connaît plus de réussite, il enchaîne une seconde victoire lors du Tour de France et termine second des 24 heures du Mans avec Mike Parkes. L'année suivante, il remporte ses premières victoires en Formule 1, lors des épreuves hors-championnat de Bruxelles et de Naples. En championnat, il mène la course italienne à Monza, pour finalement terminer en 4ème position. Cette même année, il remporte également l'une des grandes épreuves italiennes automobiles, la Targa Florio.

En 1963, il ne connaît pas autant de réussite en Formule 1, il ne termine aucune course, mais sa 3ème place sur al grille de départ belge montre qu'il reste un bon pilote. C'est désormais en voitures de sport qu'il va poursuivre sa carrière, avec deux victoires à une semaine d'intervalle, à Spa-Francorchamps et au Nürburgring, mais est victime d'un spectaculaire accident au Mans, sortant grièvement brûlé. En 1964, il remporte le GP d'Angola, puis en 1965 les 500 km de Spa-Francorchamps. Il tente également de courir le GP de Belgique, mais ne prendra pas le départ. En 1966, il remporte la Targa Florio, mais cette fois avec Porsche. En 1967, il termine 3ème des 24 heures du Mans et l'année suivante lors de la même épreuve, il est victime d'un terrible accident lorsque la portière de sa voiture s'ouvrit. Blessé à la tête, Willy restera deux semaines dans le coma.

Avec une santé devenue fragile, et ayant conscience qu'il ne pourra jamais plus conduire, Willy Mairesse décida de mettre fin à ses jours dans une chambre d'hôtel à Ostende le 2 septembre 1969. Il avait 40 ans.
Julien