Vern SCHUPPAN
...
Vernon Schuppan
Nation : Australie
Né le 19 mars 1943 - Booleroo - 73 ans
Premier Grand Prix :
Belgique 1974
Dernier Grand Prix :
Autriche 1977
Meilleur classement :
7e
Meilleure qualification :
14e
Jamais classé en Championnat du Monde
1974
nc
1975
nc
1977
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
1
14
15
16
1
17
18
1
19
20
21
1
22
1
23
24
2
25
2
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
1
7
8
9
10
11
1
12
13
14
1
15
1
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Vern Schuppan demarra la compétition en karting, avec succès.
En 1969, il court en Formule Ford et quitte par la même occasion sa terre natale, l’Australie, pour rejoindre la Grande-Bretagne.

Schuppan court en Formule Atlantique en 1971, sur une Palliser, avec laquelle il reporte le Yellow Pages Championship.
C’est alors qu’il effectue un test avec Tyrrell, puis il signe un contrat avec BRM, mais ses seules opportunités de montrer son talent sont deux courses hors championnats : La Gold Cup, où il termine 5ème, et le John Player Challenge à Brands Hatch, qu’il termine en 4ème position. En 1972, c’est à peu prêt la même situation qui se présente à lui...

Il rejoint alors l’écurie Gulf Wyer en GT. Schuppan remplace Watson, blessé. Il décroche la 2nde place des 1000kms de Spa avec Ganley.

Pour 1974, l’australien rejoint la Formule 5000, avec l’écurie Theodore, et la chance lui souri enfin ! Ensign lui demande de participer au Championnat de F1, et c’est pour de vrai cette fois. Malheureusement pour lui, les résultats ne sont pas fameux, et il reste bloqué aux qualifications pendant plusieurs Grand Prix, puis c’est la malchance qui le frappe, deux disqualifications, en Suède, et au Pays Bas. Tout cela le fatigue.

En 1975, il fait un saut rapide dans l’écurie de Graham Hill, mais il a la tête ailleurs. En effet, ce qui l’intéresse, c’est la F5000 et le Sports Cars. Il rejoint l’écurie de F5000 de Dan Gurney, Eagle en 1975. En 76, Vern tente l’USAC. Il est élu « Rookie de l’année » à Indianapolis, mais son meilleur résultat à Indy arrive bien plus tard, en 1981, lors qu’il termine la course en 3ème position.

Puis en 77, il revient en F1, parallèlement aux autres compétitions, chez Surtess. La voiture n’est pas fameuse, et il ne décroche qu’une 7ème place comme meilleur résultat, lors du Grand Prix d’Allemagne.

Au début des années 80, Schuppan prends un tournant dans sa carrière. Il décide de courir en endurance désormais. Il remporte les 24H du Mans en 1983, sur la surpuissante Porsche, avec Holbert et Haywood.
Plus tard, il rejoignit le FIA GT sur Porsche 962, et le Sports Car Japonais. Récemment, il participa au succès de l’écurie de Stefan Johansson, Indy Lights Team, en championnat CART.
Alicia