Tim SCHENKEN
...
Nation : Australie
Né le 26 septembre 1943 - Gordon - 73 ans
Premier Grand Prix :
Autriche 1970
Dernier Grand Prix :
Etats-Unis 1974
Meilleur classement :
3e
Meilleure qualification :
5e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 14e en  1971
1970
nc
1971
14
1972
19
1973
nc
1974
nc
1
2
3
4
2
5
6
2
7
1
8
2
9
1
10
1
11
1
12
2
13
1
14
1
15
16
2
17
2
18
4
19
2
20
2
21
1
22
1
23
2
24
2
25
26
1
27
28
29
30
1
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
1
3
4
1
5
1
6
1
7
1
8
1
9
3
10
1
11
2
12
13
3
14
15
16
1
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Avec 42 victoires en Formule Ford et un Grovewood Award décroché en 1968, Tim Schenken avait un palmarès impressionnant lorsqu'en 1969, il rejoint Brabham en Formule 3.

En 1970, Tim passe en Formule 2. Sa meilleure prestation étant une seconde place au Paul Ricard. Il décroche également une place sur la 3ème marche du podium à Pau et à Mantorp Park.
C'est cette année là que Schenken débute en Formule 1, toujours avec Brabham, puis De Tomaso. Mais sans vrais résultats. Il retourne chez Brabham en 1971. Lors du Grand Prix d'Autriche, il décroche la 3ème place et en Allemagne, le point de la 6ème place. A noter qu'il termine 4ème de la Course des Champions, ainsi que 3ème du Trophée International.

C'est alors qu'il rejoint Surtess pour la saison 1972; Un choix discutable.
Il fini 5ème dès le premier Grand Prix, mais sa saison est éclipser par les performances de Mike Hailwood et d'Andrea De Adamich.

En Formule 2, grâce à ses performances avec l'équipe Rondel, Ferrari l'invite à rejoindre son écurie de Sports Car. Il remporte les 1000kms de Buenos Aires, et du Nurburgring, ainsi que quatre 2nde places.

Rondel projette de construire sa propre écurie de Formule 1, mais il n'en sera rien.
Tim se réfugie chez Iso pour une course en 73. Puis il passe chez Trojan en 1974 avec son ancien boss Ron Tauranac, mais le projet capote également, et Tim ne décroche pas de points.

Finalement il se fait invité chez Lotus pour le Grand Prix des Etats-Unis, mais il juge la voiture impossible à conduire. Schenken ne sera d'ailleurs pas autorisé à prendre le départ de la course. C'est son dernier interlude en Formule 1.

Il s'embarque ensuite dans un projet de Sports Car et de GT avec George Loos, sur Porsche durant 1975 jusqu'en 1977. Il gagne à nouveau les 1000kms de Nurburgring avec Hezemans et Stommelen en 77.
Tim conduisit également une Jagaur XJ12C avec John Fitzpatrick en 1977, pour le championnat européen de GT, avant de se concentrer sur la vente de voiture de sport Tiga avec son partenaire Howden Ganley.

Schenken est aujourd'hui retourné à Melbourne, toujours dans le business, il est également délégué à l'AMF (Australien Motorsport Federation).
Alicia