Simulation Technology
Fondateur : Nick Wirth
Nation : Royaume-Uni
Premier Grand Prix :
Brésil 1994
Dernier Grand Prix :
Monaco 1995
Meilleur classement :
9e
Meilleure qualification :
14e
Classement en Championnat du Monde
1994
nc
1995
nc
Jamais classé en Championnat du Monde (Constructeurs)
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
1
14
15
1
16
1
17
18
19
2
20
1
21
2
22
3
23
7
24
7
25
13
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
8
2
9
1
10
3
11
3
12
13
1
14
3
15
1
16
17
18
1
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Fondée par Nick Wirth, associé à Konrad Schmitt, et aidé par Jack Brabham en personne. Ce dernier doit trouver des sponsors à la condition de pouvoir placer son fils David.

Wirth, lui-même ingénieur, conçoit la S941. Elle sera donc pilotée par David Brabham et un inconnu du grand public, Roland Ratzenberger. La voiture sera propulsée par un Ford Cosworth HB VII.

L'équipe connaîtra deux coups durs en 1994 : le décès de Ratzenberger lors des essais du GP d'Imola, et le très gros crash d'Andrea Montermini (pilote qui dû remplacé Ratzenberger) en Espagne, qui mit fin à sa saison.

Le second baquet va donc être partagé entre le français Jean-Marc Gounon, du GP de France à celui du Portugal, par l'italien Domenico Schiattarella du Nurburgring à Adélaïde, avec un intermède Taki Inoue au Japon.

Dans ces conditions, l'équipe ne pouvait pas progresser, de plus les sponsors ne payent pas ou très mal et Wirth est prêt à jeter l'éponge fin 94.

C'est alors que Briatore vole à sa rescousse et nous aurons le droit à des S951 en 1995.

L'aide de Briatore sera matériel par l'apport de la boîte Benetton de 1994, et par le prêt de Jos Verstappen. Le second pilote sera Schiattarella.

Début 1995 : cela fait quelques années que le group Volkswagen réfléchit à une entrée en F1 par le biai de Audi ou de Skoda. Et ils vons se pencher très fortement sur le cas Simtek : ingénieur doué, possibilité d'engager à long terme le prometteur Verstappen, protection de la FIA, bienveillance de Briatore (qui vient de leut offrir une boîte de vitesse semi-automatique)...

Mais le projet ne verra jamais le jour. Volkswagen n'a pas pris la peine de commencer à financer l'écurie. Dans le courant de la saison 95, les sponsors principaux de l'écurie s'envollent mystérieusement et Wirth doit cesser ses affaires. C'est la mort de Simtek.
Kimika / Axlex