Rudi FISCHER
...
Rudolf Fischer
Nation : Suisse
Né le 19 avril 1912 - Stuttgart (Allemagne)
Décédé le 30 décembre 1976 - Luzern - 64 ans
Premier Grand Prix :
Suisse 1951
Dernier Grand Prix :
Italie 1952
Meilleur classement :
2e
Meilleure qualification :
5e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 4e en  1952
1951
nc
1952
4
1
2
3
4
1
5
1
6
7
1
8
9
1
10
11
12
13
1
14
1
15
16
1
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
1
2
1
3
4
5
1
6
7
8
9
10
2
11
12
1
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Rudi Fischer prit la décision d'arrêter sa carrière alors que ce dernier semblait monter encore plus haut.

Né à Stuttgart, Rudolf était un simple restaurateur qui se passionna pour l'automobile et commença par des course de côtés dans les années 40, après la guerre. En 1948, il court pour l'écurie Espadon sur une Simca Gordini dans des course de F2 et de F1. En 1949, il réussit à terminer 4ème lors de la course d'Angoulême. En 1950, il est engagé lors de l'épreuve suisse du championnat du monde de F1, avec une SVA, mais ne pourra participer. A la fin de l'année, il court trois courses hors-championnat avec Hersham & Walton Motors.

En 1951, il dispose de meilleures voitures, à savoir des Ferrari 212. L'année débute très bien puisque lors d'une course à Syracuse, Rudi termine sur la dernière marche du podium. Il terminera ensuite 3ème à San Remo puis une seconde place sur le circuit de Bordeaux. Il disputera 2 épreuves du championnat du monde, terminant aux portes des points en Allemagne. Rudi démontre aussi ses talents dans la catégorie de Formule 2, puisqu'il remporte deux victoires en l'espace d'une semaine, à Aix-les-bains et à Angoulême.

En 1952, le règlement change au profit des Formule 2, et avec le retrait d'Alfa Romeo, Ferrari s'imposera pendant deux saisons comme le meilleur constructeur incontesté. Rudi va profiter de cette suprématie pour briller en championnat, même s'il ne remporte pas de victoires, le pilote suisse commence la saison avec une deuxième place à domicile, puis terminera 3ème sur le long et tortueux circuit du Nürburgring. Dans la catégorie F2, comme l'année précédente, Rudi remporte deux épreuves parmi les plus importantes en Allemagne, l'Eifelrennen et l'AVUSrennen. A la fin de la saison, Rudi annonce sa retraite internationale, il continue jusqu'à la fin des années 50 les courses de côtés. Il reprendra la direction de son restaurant après la fin totale de sa carrière.

Rudi Fischer est décédé le 30 décembre 1976 dans la ville de Luzern, à l'âge de 64 ans.
Julien