Nation : Etats-Unis
Premier Grand Prix :
-
Dernier Grand Prix :
-
Meilleur classement :
-
Meilleure qualification :
-
Jamais classé en Championnat du Monde (Constructeurs)
Entre 1950 et 1960, les 500 Miles d'Indianapolis étaient considérés comme épreuve de F1. Jamais nous n'avons eu l'occasion de voir une Rounds Rocket disputer cette course prestigieuse.

En 1949, la voiture numéro 51 présente une particularité lorsqu'elle participe au mois de mai à Indianapolis réservé aux qualifications pour les 500 Miles, elle est équipée d'un moteur à l'arrière. C'est avec cette monoplace d'un design plus agréable que celui d'une Miller basée sur le même principe que Bill Taylor passe avec succès le test de rookie, et va tenter de se qualifier, mais il échoue. L'année suivante, un autre pilote va tenter le coup, Blil Vukovich qui a derrière lui une brillante carrière en Midgets. Après avoir échoué au volant d'une Maserati 8CTF dans la course à la qualification, "Vuckie" retente le coup avec la Rounds Rocket Special.

Encore une fois, c'est un échec, et la voiture ne réapparaîtra plus jamais à Indianapolis, ni dans aucune autre course du championnat AAA d'ailleurs.
Julien