Ronnie BUCKNUM
...
Ronald Bucknum
Nation : Etats-Unis
Né le 5 avril 1936 - Alhambra
Décédé le 14 avril 1992 - San Luis Obispo - 56 ans - Diabète
Premier Grand Prix :
Allemagne 1964
Dernier Grand Prix :
Mexique 1966
Meilleur classement :
5e
Meilleure qualification :
6e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 15e en  1965
1964
nc
1965
15
1966
nc
1
2
3
4
5
1
6
7
8
9
2
10
1
11
1
12
1
13
1
14
1
15
1
16
17
1
18
19
20
21
1
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
1
5
6
7
1
8
9
10
11
12
2
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
L'arrivée de Ronnie Bucknum en Formule 1, grâce à Honda, reste une histoire mystérieuse.

Né à Alhambra, Ronald commence sa carrière automobile dans des courses de voitures de sport aux Etats-Unis à partir de 1957. C'est un championnat dans lequel il excelle, puisqu'en 48 courses, il va en remporter à 44 reprises ! Il remporte par la même occasion le titre de champion américain à quatre reprises en 1959, 1960, 1962 et en 1964. Cette dernière année, Ronnie participe pour la seconde fois aux 12 heures de Sebring, au volant d'une Porsche 905 et c'est là qu'il est repéré par les ingénieurs de Honda, qui le choisissent pour faire débuter la marque japonaise en championnat du monde de Formule 1. Ronnie sort de l'obscurité.

C'est en Allemagne que le pilote américain court sa première course. Sur le long et tortueux circuit du Nürburgring, Ronnie quitte la course à 4 tours de la fin après un tête-à-queue. Il court aussi à Monza et aux USA, mais là, c'est la monoplace qui lui fait défaut. En 1965, il a pour coéquipier un autre pilote américain, Richie Ginther. C'est lui qui effectue les essais hivernaux à Suzuka, Ronnie réalise un autre tête-à-queue et démolit sa voiture et se cassa la jambe. Ronnie va disputer sa première et unique saison complète avec le constructeur japonais, dont la monoplace semble performante, mais manque de fiabilité. Finalement, il réussit à décrocher la 5ème place lors du GP du Mexique. Mais cette performance personnelle est effacée par la grande victoire de son coéquipier Ginther.

En 1966, les monoplaces ne sont pas prêtes pour le début de la saison, le pilote américain va disputer des épreuves de voitures de sport avec Ford. Ainsi, il réussit à terminer 3ème des 24 heures du Mans, avec Dick Hutcherson. A la fin de la saison, il court les épreuves américaines et mexicaines de F1, sans succès. Ce seront ses dernières apparitions en F1. En 1967, tout en participant à des épreuves de voitures de sport, il commence à courir dans le championnat USAC et l'année suivante, décroche son unique victoire sur l'ovale de Brooklyn. Il court aussi en Can-Am, mais sans grands résultats. En 1970, il est engagé par le NART, l'équipe américaine de Ferrari, et termine 4ème au Mans avec Sam Posey, puis en 1971, termine second des 24 heures de Daytona, à un tour seulement de Rodriguez et Oliver. Il dispute sa dernière course importante lors des 24 heures du Mans en 1975.

Diabétique, Ronnie Bucknum succombe à cette maladie, le 14 avril 1992, à San Luis Obispo, à l'âge de 57 ans.
Julien