Rolf STOMMELEN
...
Rolf-Johann Stommelen
Nation : Allemagne
Né le 11 juillet 1943 - Siegen
Décédé le 24 avril 1983 - Riverside (Etats-Unis) - 39 ans - Accident durant une course de voitures de sport sur Porsche
Premier Grand Prix :
Afrique du Sud 1970
Dernier Grand Prix :
Etats-Unis Est 1978
Meilleur classement :
3e
Meilleure qualification :
7e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 11e en  1970
1970
11
1971
20
1972
nc
1973
nc
1974
nc
1975
nc
1976
20
1978
nc
1
2
3
4
5
6
1
7
8
2
9
2
10
3
11
3
12
1
13
4
14
4
15
2
16
9
17
3
18
5
19
1
20
2
21
2
22
5
23
1
24
4
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
1
3
4
4
5
2
6
3
7
8
2
9
3
10
4
11
6
12
2
13
3
14
2
15
3
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Rolf Stommelen était un des ces pilotes allemands que l'on annonçait comme un prodige, mais qui n'a jamais hérité du matériel nécessaire à une réussite, qu'il connaîtra surtout en voitures de sport.

Né à Siegen, Rolf-Johann a commencé sa carrière automobile dans sa propre Porsche 904 GS en 1964. cela durera deux saison, avant qu'il ne soit invité à faire partie de l'équipe officielle Porsche. En 1967, il remporte son premier succès majeur, la Targa Florio, en compagnie de Paul Hawkins. En 1968, il s'impose lors des 24 heures de Daytona et des 1000 km de Paris. Il termine également second au Nürburgring et à Monza, et se classe troisième au Mans et à Spa-Francorchamps. La saison suivante, il ne remporte aucune victoire, tout en restant dans les places d'honneur. Il va également courir sa première épreuve du championnat du monde de F1, mais à bord d'une Lotus de F2 sur le Nürburgring, terminant 8ème au classement, et 4ème de sa catégorie. Avec l'appui d'un gros sponsor, Rolf va devenir le premier allemand à courir une saison complète en F1 depuis le regretté Von Trips une dizaine d'années auparavant.

Rolf va effectuer ses premiers tours de F1 à bord d'une Brabham BT33, et se débrouille plutôt bien, terminant 5ème lors de sa troisième course en Belgique, avant une magnifique course en Autriche où, bien que parti en 18ème position sur la grille de départ, il remonte progressivement pour monter sur le premier (et unique) podium de sa carrière en Formule 1. Dans le même temps, il réalise de belles performances également en F2 dans l'équipe Eifelland, avec une troisième place lors de l'Eifelrennen, et une seconde place à Mantorp Park. En 1971, il quitte Bra bham pour conduire une Surtees, mais avec moins de réussite, même s'il termine dans les points à deux reprises. Il continue de courir également en voitures de sport au sein de l'équipe Autodelta, équipée d'Alfa Romeo, avec les quelles il termine second à Sebring. Il va également courir une course en NASCAR à Talladega réussissant à se qualifier 6ème, mais la course se déroulera moins bien. En 1972, la société Eifelland rachète une March 721 qui sera modifiée pour en faire une monoplace originale, mais pas assez performante pour que Rolf puisse ramener des points. Il ne termine même pas la saison.

En 1973, il se concentre dans les courses de voitures de sport, toujours avec Autodelta, amis la réussite n'est pas au rendez-vous. Il est appelé par Brabham pour remplacer Andrea de Adamich victime d'un accident à Silverstone, mais sans bons résultats. En 1974, il enchaîne les secondes places dans les courses de voitures de sport, puis encore une fois revient en F1 pour remplacer Guy Edwards dans l'écurie du champion Graham Hill. Bien qu'ayant toujours un score vierge à al fin de la saison, il se sent bien avec Hill et reste pour la saison 1975, quand ce dernier sort sa propre voiture la GH1, avec laquelle Rolf court le GP d'Espagne. Qualifié 9ème sur la grille de départ, il se retrouve en tête après l'abandon de Mario Andretti. Mais au 26ème tour, c'est le drame. Un problème d'aileron, et la voiture de Rolf heurte les barrières, un accident qui coûtera la vie à 4 spectateurs et blesse sérieusement le pilote, qui reviendra plus tard dans la saison, mais Hill lui a préféré Tony Brise.

En 1976, il revient aux courses de voitures de sport avec l'écurie Martini Porsche et triomphe à Enna-Pergusa, puis à Watkins Glen, ce qui lui permet de participer à trois courses du championnat du monde de F1, et marque par la même occasion son premier point en course depuis 5 ans, en Allemagne. La saison suivante, il remporte les épreuves du Mugello, du Nürburgring et les 24 heures de Daytona, et s'approprie le titre allemand de voitures de tourisme. En 1978, l'arrivée de Warsteiner comme sponsor principal de la nouvelle écurie Arrows lui assure un volant de titulaire, mais à la suite d'une saison décevante, il raccroche les gants pour ne plus jamais courir en F1. il va désormais courir exclusivement en voitures de sport, ajoutant à son palmarès des victoires à Daytona en 1978 et 1980, au Nürburgring en 1980, Mosport Park et Elkhart Lake en 1981.

Le 24 avril 1983, Rolf Stommelen est victime d'un accident mortel lors d'une course du championnat IMSA sur le tracé de Riverside. Il avait 39 ans.
Julien