Roger PENSKE
...
Nation : Etats-Unis
Né le 20 février 1937 - Shaker Heights - 79 ans
Premier Grand Prix :
Etats-Unis 1961
Dernier Grand Prix :
Etats-Unis 1962
Meilleur classement :
8e
Meilleure qualification :
12e
Jamais classé en Championnat du Monde
1961
nc
1962
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
1
12
13
14
15
1
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
1
8
1
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

Avant de fonder l'une des plus grandes écuries automobiles américaines de l'histoire, Roger Penske était un pilote prometteur.

 

Né à Shaker Heights, Roger commença à se faire connaître en 1960 quand, pilotant une Porsche RSK, il remporte le championnat national USAC en catégorie F. la saison suivante, il dispute les deux épreuves courues à Sebring en mars, les 4 heures , ainsi que les 12 heures de Sebring où il amène sa Porsche en 5ème position. Et en fin d'année, après être entré en possession d'une Cooper-Climax, il va s'engager à titre privé pour le GP des Etats-Unis de F1 à Watkins Glen. Qualifié en 16ème position, il va finalement terminer la course à al 8ème place, à 4 tours d'Ireland. Entre-temps, il aura remporté d'autres succès avec une Maserati modifiée, battant tous les records de vitesse à Road America.

 

En 1962, il court les épreuves de Daytona et de Sebring, terminant encore une fois 5ème durant l'épreuve de 12 heures. Il va participer de nouveau au GP des Etats-Unis, avec une Lotus-Climax sponsorisée par Zerex. La course est sensiblement la même pour Roger que l'année précédente, il se classe 9ème à 4 tours de Jim Clark. Un mois plus tard, il court le GP de Mexico hors-championnat, mais un problème de boite de vitesse le contraint à l'abandon.

 

La saison 1963 sera une bonne année pour Roger. Avec une Ferrari 250 GTO, il termine second à Daytona et 4ème à Sebring. Il va également courir les 24 heures du Mans avec le NART, l'équipe nord-américaine de Ferrari. Dans le même temps, il remporte en USAC le championnat catégorie D.

 

En 1964, il va courir la Semaine de la vitesse aux Bahamas, et réaliser de magnifiques performances. Après avoir remporté le Tourist Trophy sur une Corvette, il va piloter la Chapparal de celui qui deviendra son rival, Jim Hall et gagner devant Gurney, Foyt et McLaren. Mais c'est lors de la course du Governor's Trophy que Roger va s'affirmer comme l'un des meilleurs pilotes. Toute la course se résume à une bataille sans merci pour obtenir la première place face à Hansgen, et surtout AJ Foyt. C'est Roger qui aura le dernier mot face au futur quadruple vainqueur de l'Indy500.

 

Et en 1965, alors qu'il semblait au sommet de son art, il décide de mettre un terme à sa carrière de pilote à l'âge de 28 ans pour fonder sa propre écurie. En presque 40 ans d'existence, le palmarès de Penske Racing est éloquent, 225 victoires majeures, dont notamment plus d'une centaine de victoires en IndyCars, dont 10 triomphes à Indianapolis, quelques victoires en Can-Am, 30 en NASCAR catégorie Winston Cup, et le triomphe de John Watson en Formule 1 au volant de la PC4 sur l'Österreichring.

 

Roger Penske dirige toujours son écurie présente en IRL IndyCar avec Sam Hornish Jr. et Helio Castroneves. En NASCAR, Ryan Newman et Rusty Wallace sont les pilotes en Nextel Cup.

Julien