Piers COURAGE
...
Piers Raymond Courage
Nation : Royaume-Uni
Né le 27 mai 1942 - Colchester
Décédé le 21 juin 1970 - Zandvoort (Pays-Bas) - 28 ans - Accident durant le GP des Pays-Bas
Premier Grand Prix :
Afrique du Sud 1967
Dernier Grand Prix :
Pays-Bas 1970
Meilleur classement :
2e
Meilleure qualification :
4e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 8e en  1969
1967
nc
1968
20
1969
8
1970
nc
1
2
3
1
4
5
6
2
7
1
8
6
9
2
10
4
11
1
12
2
13
4
14
15
2
16
1
17
1
18
1
19
1
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
2
3
1
4
2
5
1
6
7
2
8
9
1
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Piers Courage aurait pu remporter une victoire en Formule 1, mais ce ne sera jamais le cas.

Né à Colchester, Piers est le fils du propriétaire d'une brasserie bien connue, mais c'est dans la course automobile qu'il va se lancer quand son père lui offre une Lotus 7 pour ses premières courses. Puis en 1964, il fait la connaissance d'un autre pilote, Jonathan Williams, avec qui il va courir plusieurs courses en Europe sur une Lotus 22. Piers termine à deux reprises sur le podium, une 3ème place à Reims, puis manque la victoire à Zandvoort. L'année suivante, il court une saison entière de Formule 3, sur Brabham. Une année satisfaisante, car ponctuée par quatre importants succès. L'année suivante, il court toujours en F3, mais avec une Lotus.

C'est au volant d'une Lotus de F2 que Piers va participer à sa première épreuve du championnat de F1, lors du GP d'Allemagne où F1 et F2 courent simultanément. Même s'il termine la course par un accident, il est engagé par Reg Parnell qui le fait courir à 3 reprises, mais sans succès. Il réussit à terminer second à Zandvoort sur une Lotus F2. L'année suivante, il dispute une saison entière en Formule 1, marque un point en France et termine 4ème sur le circuit de Monza. De plus, il termine 3ème des Tasman Series, après une série de belles places d'honneur, il finit pas remporter une victoire à la fin du championnat, sur le circuit de Langhorne, devant des adversaires plus coriaces, tels que Clark, Hill, Amon et McLaren ! Enfin, il court en Formule 2 pour Frank Williams et termine troisième lors du Deutschland Trophäe.

En 1969, Williams le fait courir en Formule 1 sur des Brabham-Ford Cosworth. Lors de sa deuxième course, Piers impressionne en terminant second sur le tortueux circuit de Monaco. Lors du Grand Prix d'Italie, il se retrouve en tête à deux reprises, mais lâché par un groupe de voitures qui termineront par des écarts très serrées, il finit la course en 5ème position, avant de terminer second à Watkins Glen. Il court également en Formule 2 et remporte son unique victoire lors du GP de Méditerranée, sur le circuit d'Enna-Pergusa. En 1970, Frank Williams envisage de faire courir son pilote sur des De Tomaso 505. Une 3ème place lors du BRDC International Trophy sera la seule véritable performance de cette monoplace.

Le 21 juin 1970, Piers Courage est victime d'un spectaculaire accident, la voiture s'enflamme aussitôt, son pilote est pris au piège et meurt ; il avait 28 ans.
Julien