Peter GETHIN
...
Peter Kenneth Gethin
Nation : Royaume-Uni
Né le 21 février 1940 - Ewell
Décédé le 5 décembre 2011 - Old Henley - 71 ans - Tumeur au cerveau
Premier Grand Prix :
Pays-Bas 1970
Dernier Grand Prix :
Grande-Bretagne 1974
Meilleur classement :
1er
Meilleure qualification :
5e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 9e en  1971
1970
23
1971
9
1972
21
1973
nc
1974
nc
1
2
3
4
1
5
6
1
7
8
9
1
10
4
11
2
12
13
2
14
15
5
16
2
17
2
18
2
19
20
5
21
22
1
23
24
1
25
26
27
1
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
1
2
3
4
5
2
6
7
1
8
2
9
2
10
11
12
1
13
2
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Peter Gethin n'eut pas une carrière mirobolante en Formule 1. Mais sur une course, il fit toute la différence.

Né à Ewell, Peter aurait pu être jockey comme son père, mais plus intéressé par l'automobile, il fait ses premiers pas au Racing Club en 1962. En 1965, il fait son entrée en Formule 2, mais les performances ne sont pas au rendez-vous. En 1968, il termine deux fois sur le podium et l'année suivante se retrouve en Formule 5000 britannique aux commandes d'une McLaren avec laquelle il remporte les titres 1969 et 1970. L'écurie perd brutalement son fondateur et pilote, Peter va faire son entrée dans la cour des grands.

La première saison de Peter Gethin n'est pas très bonne, malgré sa sixième place au Grand Prix du Canada. En 1971, il n'obtient toujours pas de résultats avec McLaren, ce qui lui vaut d'être transféré chez BRM. C'est lors de sa deuxième course avec cette nouvelle équipe, en Italie, que Peter réalise le Grand Prix de ses rêves.
Parti onzième, Gethin se retrouve parmi les poursuivants du groupe de tête, puis prend la tête dans les derniers tours de la course. Peter, en plus de sa première victoire, s'offre par la même occasion deux records: celui de la course la plus rapide (record battu seulement en 2004) avec une moyenne de 242,616 km/h, et celui du plus petit écart entre le vainqueur et le deuxième (il franchit la ligne d'arrivée avec 0,01s d'avance sur Peterson, 0,09 sur Cevert, 0,18 sur Hailwood et 0,61 sur Ganley !).
Un mois et demi plus tard, il remporte une course hors championnat à Brands Hatch, avec 0,2s d'avance sur Fittipaldi.

En 1972, Gethin ne connaît pas une saison aussi faste, il ne marque qu'un seul point en Italie, mais remporte, en F2, le Grand Prix de Pau avec 0,9 d'avance sur Depailler. Décidément, Gethin semble destiné à gagner par de petits écarts ! En 1973, il ne court qu'un seul Grand Prix dans le championnat du monde, au Canada où il abandonne, mais il remporte la Race of Champions avec 3,4 d'avance sur Hulme. Il court son dernier Grand Prix en Grande-Bretagne en 1974 avec une Lola. Après deux années sabbatiques, Peter courre en Can-Am durant la saison 1977, remportant la course de l'Elhart Lake avec plus d'une minute d'avance sur Briggs, avant de prendre sa retraite.

Par la suite Peter Gethin demeure dans de monde de l'automobile en dirigeant une école de conduite à Goodwood.

Il meurt en décembre 2011 des suites d'une tumeur au cerveau.
Julien