Pedro LAMY
...
José Pedro Mourão Nunes Lamy Viçoso
Nation : Portugal
Né le 20 mars 1972 - Aldeia Galega - 44 ans
Premier Grand Prix :
Italie 1993
Dernier Grand Prix :
Japon 1996
Meilleur classement :
6e
Meilleure qualification :
14e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 18e en  1995
1993
nc
1994
nc
1995
18
1996
nc
 
15 abandons (46.88 %)
 
 
 
0.03 pts / GP
0.25 pts / saison
001 423 tours parcourus
006 685 kms parcourus
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
1
14
1
15
2
16
4
17
8
18
10
19
1
20
21
1
22
1
23
2
24
25
1
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
1
6
7
1
8
3
9
4
10
3
11
4
12
2
13
14
15
1
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

Pedro est ce que l'on peut appeler un exemple de précocité et de rapidité. Son début de carrière est prometteur et ornée de plusieurs titres. Il commence en 1978 (soir à l'âge de 6 ans) en remportant la série Mini-Speed. S'en suit, le MotoCross (titré en 1980), puis le kart (avec le titre de champion international 100cm3 1988), la Formule Ford (champion du Portugal 1989), vainqueur des GM Lotus Euro-Séries (1991)... Ce joli palmarès lui permet d'accéder au prestigieux championnat allemand de F3.

 

En 26 courses, Pedro va se faire remarquer par d'effrayantes sorties de piste mais surtout en empochant la bagatelle de 11 victoires ! Bien entendu il remporte le titre sur sa Reynard, en profitant au passage pour rafler les Masters de Zandvoort. 1993 le voit débarquer en F3000, toujours au volant d'une Reynard. Pedro va, rapidement, faire admirer son coup de volant. Il l'emporte sur le difficile circuit de Pau et prend la 2ème place au classement final, derrière Olivier Panis, intraitable au volant de sa DAMS.

 

Mais cette saison voit aussi Pedro arriver en F1. Zanardi, accidenté à Spa, doit laisser sa place et l'écurie Lotus choisit le jeune pilote lusitanien pour pallier à ce forfait. Pedro a donc 4 courses pour faire ses preuves dans la discipline reine. Quatre courses et trois accidents plus tard, Pedro voit son contrat renouvelé pour la saison prochaine. Mais la "chance" qui lui avait offert ce volant va le lui reprendre en 94. Au cours d'essais privés à Silverstone, la Lotus de Pedro perd son aileron arrière et se voit projeter au-delà des balustrades... La saison de Pedro, durement touché aux jambes, est finie et il sera remplacé par ... Alessandro Zanardi !

 

A noter également que Pedro sera une des victimes du tristement célèbre GP de San Marin 94 puisque c'est lui qui percuta la Benetton de JJ Lehto qui avait calé sur la grille de départ. Pedro va revenir sur les circuits en 1995 comme pilote essayeur bohème... On le verra essayer successivement une Sauber, une Tyrrell, une Arrows puis une Minardi. Cette dernière va lui offrir la possibilité de revenir dans le grand bain en le titularisant en lieu et place de l'éternel Martini, dont les ressources financières venaient à manquer...

 

Parvenant à prendre la sixième place à Adélaïde, Lamy est reconduit pour 1996 dans le baquet de la Minardi. Malheureusement, la voiture n'est pas une réussite et Pedro ne peut se comparer qu'à ses différents coéquipiers tout au long de la saison. Malmené par le débutant Fisichella, parfois battu par un autre rookie, Marques, Pedro ne parvient à prendre la mesure que de son 3ème coéquipier, le vieillissant comte Lavaggi, qui n'est pas reconnu pour ses qualités de rapidité... En fin de saison, Giancarlo Minardi choisit de se séparer du jeune espoir portugais...

 

Après ce passage rempli de regrets, Pedro se tournera, comme beaucoup de pilotes à l'époque, vers la FIA-GT, catégorie dans laquelle il va remporter le titre mondial de GT2 en 1998; associé à Olivier Beretta.

Axlex