Fondateur : Keith Wiggins
Nation : Royaume-Uni
Premier Grand Prix :
Brésil 1994
Dernier Grand Prix :
Australie 1995
Meilleur classement :
8e
Meilleure qualification :
19e
Classement en Championnat du Monde
1994
nc
1995
nc
Jamais classé en Championnat du Monde (Constructeurs)
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
1
19
3
20
7
21
7
22
7
23
10
24
4
25
2
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
2
8
1
9
10
11
2
12
13
14
1
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Début 1994, l'écurie Pacific, arrivant de la F3000, fait ses grands débuts dans la discipline reine. A sa tête se trouve Keith Wiggins, qui a également conçu les châssis PR01. Les pilotes en seront Bertrand Gachot et Paul Belmondo.

L'équipe est pleine de bonne volonté mais le moins que l'on puisse dire est qu'elle a mal choisi son moment pour débuter.

Ce début de saison va voir s'enchaîner les drames d'Imola et de Monaco, à la suite de quoi la donne technique sera modifiée pour ralentir les monoplaces. Les boîtes à air « aérées » et la nouvelle réglementation sur les fonds plats vont achever de dérouter une écurie qui n'avait pas besoin de cela. A rajouter à cela un moteur Ilmor V10 vieux de 2 ans !!

Belmondo ne réussit à prendre le départ qu'à deux courses, le reste du temps échouant aux portes des qualifications.

Quand à Gachot, il ne prit le départ qu'à quatre reprises et ne vit jamais le drapeau à damier aux courses auxquelles il arrive à participer.

On ne vit plus de Pacific en course après le GP du Canada, se faisant refouler aux qualifications.

En 1995, Belmondo est remplacé par Andrea Montermini, et les PR02 seront dessinées par Franck Coppuck. La motorisation sera un V8 Ford ED.
La voiture est bien meilleure est montre un réél potentiel mais n'est pas très fiable.

Pacific absorbe entre temps une partie de la défunte équipe Lotus et Gachot, toujours pilote, va prendre des parts dans l'équipe et n'hésitera pas à céder son baquet, vu la situation financière critique de l'écurie, à Jean-Denis Deletraz et à Giovanni Lavggi, tous deux payants.

L'exercice 95 n'est pas des plus folichon et devant tant de problèmes (financiers et mécaniques), et l'aventure prendra fin en cette fin de saison 95.
L'écurie retourna en F3000 mais fin 97, ne disposant plus de moyen, Wiggins du fermer boutique. Il travail désormais avec Lola aux Etats-Unis.
Kimika et Alicia