Otto STUPPACHER
...
Nation : Autriche
Né le 3 mars 1947 - Vienne
Décédé le 13 août 2001 - Vienne - 54 ans
Premier Grand Prix :
-
Dernier Grand Prix :
-
Meilleur classement :
-
Meilleure qualification :
-
Jamais classé en Championnat du Monde

Otto débute en 1969 par des courses de côtes, très fréquentes dans un pays aussi montagneux que l'Autriche.

 

Dans le cadre du Championnat du Monde des Marques d'Endurance, Otto s'inscrit à Monza, aux côtés de Kurt Rieder. Qualifiés 33è, ils finiront la course à la 12è place. Cette même année, il est inscrit pour la course d'inauguration du circuit de Zeltweg. Il finira à la 3è place, devant de Adamich et Bonnier notamment.

 

En 1970, Otto est recruté par le Bosch Racing Team pour courir en Championnat d'Europe des voitures de sport. Sa première épreuve aura lieu à l'Österreichring en compagnie d'un autre jeune inconnu autrichien, Andreas Nikolaus Lauda. La jeune paire ne brille pas et après s'être qualifiée 17è finit difficilement à la 21è place. Le reste de la saison ne sera pas plus brillante pour Otto, qui aura comme meilleur résultat une 7è place à Spa.

 

En 1971, Otto remporte le championnat de Montagne autrichien devançant au classement Niki Lauda. Les quelques tentatives en Endurance cette année là seront du même acabit que les saisons passées ; rien de bien enthousiasmant. L'année suivante, le Team Bosch l'inscrit à 4 manches du Championnat des Marques. Mais il n'y obtiendra toujours pas de résultats significatifs, autant avec Rieder qu'avec Helmut Marko. En 1972, Otto échoue complètement dans sa tentative de conquête du titre de champion d'Europe de Montagne. Son meilleur résultat fut une 5è place à domicile. Abandonnant une nouvelle fois en Endurance, Otto décide, à l'âge de 25 ans, de se retirer du sport automobile. Pourtant 3 ans après, Otto fait son retour pour la manche d'Endurance de l'Österreichring 75. Associé à Hervé Le Guellec, la paire est contrainte à l'abandon lors de la 18è heure de course.

 

En 1976, Tyrrell loue une antique 007 à qui a le portefeuille bien garni. Ca tombe plutôt bien pour Otto qui vient de remporter une course autrichienne destinée à offrir une coquette somme qui permettrait aux 2 meilleurs de s'inscrire au GP d'Autriche de F1. Mais voilà, Otto (tout comme son second Karl Oppitzhauser) ne sont pas admis à prendre part à cette course. C'est l'incompréhension pour Otto car il ne voit pas l'intérêt de financer 2 jeunes pilotes pour leur fermer la porte au nez la semaine suivante. Il tentera bien de faire signer aux autres pilotes une pétition pour qu'il puisse s'aligner à son GP, mais comme il restait un parfaite inconnu, Otto fut définitivement recalé de son GP national.

 

La déception est immense pour Otto, mais l'élan de sympathie qu'a suscitée sa mésaventure lui permet d'être subventionné par le ÖASC Racing Team. Ainsi, il parvient à louer une Tyrrell 007 pour les 3 prochaines courses. Malheureusement, il ne pu se qualifier lors du GP d'Italie finissant à 14 secondes de la pôle. Même sanction au Canada et aux Etats-Unis où il finit respectivement à 13 et 28 secondes de la pôle. L'ÖASC est un généreux donateur, certes, mais les fonds commencent à manquer et ces lointains déplacements en Amérique ne se sont pas montrés convaincants. Ainsi cessera l'opération de financement d'Otto, qui ne remettra plus jamais les pieds dans une voiture de course.

Axlex