Oscar GALVEZ
...
Oscar Alfredo Galvez
Nation : Argentine
Né le 17 août 1913 - Buenos Aires (Provincia de Buenos Aires)
Décédé le 16 décembre 1989 - Buenos Aires (Provincia de Buenos Aires) - 76 ans - Cancer
Premier Grand Prix :
Argentine 1953
Dernier Grand Prix :
-
Meilleur classement :
5e
Meilleure qualification :
9e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 15e en  1953
1953
15
1
2
3
4
5
6
7
8
1
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
1
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Oscar Galvez était un très bon pilote en Argentine, et au vu de son talent, il aurait mérité une carrière plus importante en Formule 1.

Né à Buenos Aires, Oscar commença sa carrière automobile avant la seconde guerre mondiale et dès ses débuts, se montre comme un grand rival de Juan Manuel Fangio. Avec son jeune frère Juan, Oscar réalise de grandes performances dans son pays natal, il remporte son premier titre de champion d'Argentine en 1947, remportant 4 courses de la Temporada sur une Alfa Romeo 308. Un titre qu'il conserve en 1948, avec une seule victoire cette fois lors des 100 Millas Playas de Nacochea. Seul le Maestro se montre à la hauteur des deux frères. En 1949, Oscar remporte la coupe Eva Peron en Formule Libre sur une Alfa Romeo 308 devant justement Juan Manuel Fangio. Mais à la différence de Fangio et de Jose Froilan Gonzalez, Oscar refuse le soutien apporté par le dictateur Juan Peron aux pilotes nationaux pour aller courir en Europe.

C'est donc sans aucune opposition que les frères Galvez continuent de briller dans les nombreuses courses argentines, et en 1953, a lieu sur le circuit de Buenos Aires le premier GP d'Argentine de l'histoire, comptant en plus pour le championnat du monde de F1. Oscar dispose de la même voiture que Fangio et Gonzalez, mais sera toujours dépassé par ses compatriotes. Cela étant, il réussit tout de même à terminer en 5ème position, à un tour d'Ascari et à une trentaine de secondes de Gonzalez, tandis que Fangio dut abandonner. Ce sera l'unique course en F1 d'Oscar qui avec son frère continue de dominer le sport automobile au volant de Ford jusqu'en 1963, où Juan Galvez meurt dans un accident tôt dans la saison. Oscar sera victime lui aussid 'un accident en 1964, mais s'en sort et décide d'abandonner sa carrière de pilote pour travailler au sein du Team Ford.

Atteint d'un cancer, Oscar Galvez perd son combat face à la maladie le 16 décembre 1989, à l'âge de 76 ans. Pour lui rendre hommage, les argentins renommeront le circuit de Buenos Aires à son nom.
Julien