Neville LEDERLE
...
Nation : Afrique du Sud
Né le 25 septembre 1938 - Theunissen (Free State) - 78 ans
Premier Grand Prix :
Afrique du Sud 1962
Dernier Grand Prix :
-
Meilleur classement :
6e
Meilleure qualification :
10e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 19e en  1962
1962
19
1
2
3
4
5
6
7
8
9
1
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
1
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Neville fut considéré par beaucoup comme le plus farouche adversaire de John Love, au niveau local bien sur. Neville se fit tout d'abord remarquer lors du Natal GP de 1961. Il réussi à finir les essais en seconde position à un jet de pierre du très grand Graham Hill. Après cela, il fit quelques bons résultats dans les courses locales mais toujours barré par Love.

En 1962, au volant de sa Lotus-Climax, Neville réalise un début de saison difficile. Il compte finalement se rattraper au cours du 1er GP d'Afrique du Sud officiel. Au cours des essais, il prend une très belle 10è place (meilleur pilote local) à 4 secondes du poleman Jim Clark mais avec 3 secondes d'avance sur son éternel rival, John Love. Il réalise ensuite une course prudente mais régulière qui lui permet de prendre une très belle 6è place, synonyme d'un point mondial.

Cette course fut un véritable déclic pour la carrière de Neville. A compter de ce jour, fini les complexes vis-à-vis de John Love. La saison 63 s'en ressentira puisqu'avec 6 victoires, Neville est sacré Champion d'Afrique du Sud de F1. L'année suivante, nanti du devoir accompli, Neville perdra sa motivation et ne parviendra pas à gagner la moindre course.

On le retrouve pourtant inscrit au GP d'Afrique du Sud 1965. Engagé par la Scuderia Scribante, Neville compte bien qualifier sa Lotus, vieille de 4 ans maintenant. Malheureusement, avec un temps de 1'35.2, Lederle se retrouve non-qualifié pour 6 dixièmes de seconde. N'ayant plus la motivation suffisante, Neville prendra sa retraite au lendemain de son élimination, à 27 ans à peine.
Axlex