Narain KARTHIKEYAN
...
Kumar Ram Narain Karthikeyan
Nation : Inde
Né le 14 janvier 1977 - Chennai - 39 ans
Premier Grand Prix :
Australie 2005
Dernier Grand Prix :
Brésil 2012
Meilleur classement :
4e
Meilleure qualification :
11e
Casque
Casque
Meilleur classement en Championnat du Monde : 18e en  2005
2005
18
2011
26
2012
24
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
1
11
1
12
1
13
14
2
15
1
16
6
17
2
18
4
19
1
20
1
21
6
22
9
23
11
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
1
4
5
6
7
8
9
10
2
11
2
12
1
13
1
14
5
15
2
16
3
17
2
18
1
19
2
20
5
21
3
22
2
23
1
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

Narain est né le 14 janvier 1977 à Chennai, près de Madras. Dés 1992, il part en Europe et fait son apprentissage en France, à l'école Elf Winfield.

Après avoir couru en Formule Opel, on le retrouve en F3 anglaise, où il finit quatrième du championnat en 2000. En 2001, il dispute le championnat de F3000 japonais et effectue ses premiers tests en F1, chez Jaguar et Jordan.
A partir de 2002, Narain court en World Series by Nissan et son meilleur classement sera une sixième place finale en 2004.

 

Pour 2005, le team Jordan-Toyota, qui attaque sa dernière saison avant d'être racheté par le groupe russe Midland, décide donc de lui offrir sa chance en F1, comme second pilote. Malheureusement, Narain n'aura pas souvent l'occasion de briller, et malgré une certaine rapidité, son équipier Tiago Monteiro se montrera plus étincelant. Sa seule "performance" sera la 4ème place décrochée aux USA, après le forfait des 14 pilotes équipés de pneus Michelin...Mais à part ce coup d'éclat, l'Indien passera ses courses en queue de plateau, en lutte avec les Minardi.

Karthikeyan n'est pas conservé pour 2006, mais l'équipe Williams décide lui offrir une nouvelle chance et l'engage pour 2006 comme second pilote d'essais, c'est-à-dire comme n°4.

En 2007, avec le départ de Webber, l'Indien est promu troisième pilote, mais les chances de le revoir un jour comme titulaires sont très faibles.

 

Mais notamment en raison du premier GP d'Inde de l'histoire en 2011, les pilotes indiens redeviennent attrayant pour des équipes en quête de sponsors. Toujours soutenu par le géant Tata, Narain va ainsi obtenir le baquet de l'écurie Hispania Racing Team pour 2011. Ainsi les indiens devraient pouvoir voir courir un de leurs compatriotes.

Toujours soutenu par le géant Tata, Narain va ainsi obtenir le baquet de l'écurie Hispania Racing Team pour 2012 aux côtés du vétéran Pedro De la Rosa. Ainsi les indiens devraient pouvoir voir courir un de leurs compatriotes.

Comme en 2011, aucun des pilotes HRT se qualifie pour le Grand Prix d'Australie car hors des 107%. Narain est globalement dominé par De la Rosa en qualifications en ayant en moyenne 5 dixièmes de retard sur l'espagnol. Il faudra attendre le Grand Prix d'Italie pour voir Narain le battre. En course, les résultats sont évidemment au niveau de la monoplace... Narain réalise l'un de ses meilleurs résultats à Monaco avec une 15e place profitant de plusieurs abandons ce qui reste le meilleur résultat de l'équipe cette saison. L'indien est toutefois dominé en course par Pedro et ne bat l'espagnol que lorsque celui-ci abandonne. La F112 manque de fiabilité comparé à la saison précédente. De plus, Narain commet quelques fautes comme à Spa et à Singapour, provoquant une voiture de sécurité.
Tony / Nahuw