Fondateur : Louis Renault (1877-1944)
Nation : France
Premier Grand Prix :
Grande-Bretagne 1977
Dernier Grand Prix :
Abou Dhabi 2016
Meilleur classement :
1er
Meilleure qualification :
1er
Classement en Championnat du Monde
6 833.50 points
11.82 pts / GP
195.24 pts / saison
011 107 tours en tête
054 041 kms en tête
108 158 tours parcourus
526 576 kms parcourus

L'EPOQUE TURBO


Renault EF1

(1977-1983)

 

-Type: 6 cylindres en  V turbocompressé
-Cylindrée: 1 492 cm3
-Poids: 179 kg
-Puissance:

   510 ch à 11 000 tr/min (1977-1979)

   520 ch à 11 000 tr/min (1980)

   540 ch à 11 500 tr/min (1981)

   560 ch à 11 500 tr/min (1982)

   650 ch à 12 000 tr/min (1983)

 

-Constructeur: Renault, Lotus (1983)

 


Renault EF4

(1984)

 

-Type: 6 cylindres en  V turbocompressé

-Cylindrée: 1 492 cm3

-Puissance: 750 ch à 11 500 tr/min

 

-Constructeur: Renault, Ligier

 

 

 

 

 

 


Renault EF4B

(1984-1986)

 

-Type: 6 cylindres en  V turbocompressé

-Cylindrée: 1 492 cm3

-Puissance: 760 ch à 11 500 tr/min

 

-Constructeur: Renault, Lotus, Ligier, Tyrrell

 

 

 

 

 

 


Renault EF15

(1985-1986)

 

-Type: 6 cylindres en  V turbocompressé

-Cylindrée: 1 494 cm3

-Puissance: 810 ch à 11 500 tr/min

 

-Constructeur: Renault, Lotus, Ligier, Tyrrell

 

 

 


Renault EF15B

(1986)

 

-Type: 6 cylindres en  V turbocompressé

-Cylindrée: 1 494 cm3

-Puissance: 800 ch à 12 500 tr/min

 

Pour cette dernière saison de la période turbo, Renault sous l'impulsion de Jean-Pierre Boudy, innove en introduisant le "Rappel de distribution pneumatique". Il s'agit d'une innovation majeure, qui s'imposera au fil des saisons sur l'ensemble du plateau.
Ce dispositif autorise un gain substantiel de puissance en se substituant aux ressorts de rappel des soupapes qui était un facteur certain de limitation en termes de régime moteur.

 

-Constructeur: Lotus

 


LES ANNEES WILLIAMS-RENAULT

 

Renault revient en F1 en 1989 avec un V10 à 67° alors que la tendance était plus volontiers au V8 ou au V12. En deux ans, ils allaient prétendre aux titres pilotes et constructeurs, Nigel Mansell devenant en 1992 le premier d'une belle série à être sacré avec ce moteur définissant de nouvelles normes.
Renault Sport poursuivit une cadence de développement qui lui permit de maintenit son avance jusqu'à la transition des moteurs 3.0 litres début 1995. Avant même que le V10 ne devienne la règle imposée par la FIA, Renault en avait fait un choix de facto pour tout fabricant moteur sérieux.


Renault RS1

(1989)

 

-Type: 10 cylindres en V à 67°

-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 4 soupapes par cylindres, injection directe.

-Cylindrée: 3 493 cm3

-Puissance: 650 ch

-Matière: Aluminium

-Poids: 141 kg

 

-Constructeur: Williams

 

 

 


Renault RS2

(1990)

 

-Type: 10 cylindres en V à 67°

-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 4 soupapes par cylindres, injection directe.

-Cylindrée: 3 493 cm3

-Puissance: 660 ch à  12 800 tr/min

-Poids: 139 kg

 

-Constructeur: Williams

 

 

 


Renault RS3

(1991)

 

Ce V10 est plus souple et plus puissant que le RS2 et c'est lui qui va propulser les Williams FW14 en 1991.

 

-Type: 10 cylindres en V à 67°

-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 4 soupapes par cylindres, injection directe.

-Cylindrée: 3 493 cm3

-Puissance: 700 ch à 12 500 tr/min

-Poids: 137 kg

-Longueur: 620mm

-Largeur: 550mm

 

-Constructeur: Williams 

 


Renault RS3C

(1992)

 

-Type: 10 cylindres en V à 67°

-Cylindrée: 3 493 cm3

 

-Constructeur: Williams

 

 

 

 

 


Renault RS4

(1992)

 

Avec un régime moteur approchant les 14.000 tr/min, le V10 Renault RS4 développait en 1992 près de 750 chevaux. La williams FW14B, dans laquelle fut installé le RS4, était un tour de force technique, avec suspension active, freinage ABS et boîte semi-automatique. Ces "aides au pilote" furent interdites fin 1993.
Le V10 Renault continua à engranger les titres: Alain Prost (1993), Mikael Schumacher(1995), Damon Hill (1996) et Jacques Villeneuve (1997).

 

-Type: 10 cylindres en V à 67°

-Cylindrée: 3 493 cm3

-Puissance: 750 ch à 13 000 tr/min

-Poids: 137 kg

-Longueur: 620mm

-Largeur: 550mm

 

-Constructeur: Williams, Ligier

 


Renault RS5

(1993)

 

-Nombre de cylindres: 10

-Configuration: V

-Cylindrée: 3493

-Régime moteur: 13800 tr/min

-Puissance: 780ch

 

 -Constructeur: Williams, Ligier

 

 


Renault RS6

(1994)

 

-Type: 10 cylindres en V à 67°

-Cylindrée: 3 493 cm3

-Puissance: 790 ch à 14 300 tr/min

 

-Constructeur: Williams, Ligier

 

 

 

 


Renault RS7

(1995)

 

Renault Sport poursuivit une cadence de développement qui lui permit de maintenit son avance jusqu'à la transition des moteurs 3.0 litres début 1995. Avant même que le V10 ne devienne la règle imposée par la FIA, Renault en avait fait un choix de facto pour tout fabricant moteur sérieux.

 

-Type: 10 cylindres en V à 67°

-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 40 soupapes pneumatiques, injection directe

-Cylindrée: 3 000 cm3

-Puissance: 750 ch à 14 300 tr/min

 

-Constructeur: Benetton, Williams

 


Renault RS8

(1996)

 

-Type: 10 cylindres en V à 67°

-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 40 soupapes pneumatiques, injection directe

-Cylindrée: 3 000 cm3

-Puissance: 750 ch à 14 500 tr/min

 

-Constructeur: Benetton, Williams

 

 

 

 


Renault RS9

(1997)

 

-Type: 10 cylindres en V à 71°

-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 40 soupapes pneumatiques, injection directe

-Cylindrée: 3 000 cm3

Puissance: 755 ch à 14 600 tr/min

-Poids: 121 kg

-Matière: Aluminium

-Longueur/largeur: 623mm/542mm

 

-Constructeur: Benetton, Williams

 


Renault RS9B

(1997)

 

-Type: 10 cylindres en V à 71°

-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 40 soupapes pneumatiques, injection directe

-Cylindrée: 3 000 cm3

 

-Constructeur: Benetton, Williams

 

 

 

 

 

 

 


LE RETOUR DU LOSANGE

Renault RS21

(2001)

 

-Type; 10 cylindres en V à 110°

-Configuration: 40 soupapes

-Cylindrée: 2 997 cm3

-Puissance: 780 ch à 17 400 tr/min

 

-Constructeur: Benetton 

  

 

 


Renault RS22

(2002)

 

Le RS22 repose sur des cames conventionnelles et des "soupapes d'air", mais sans les soupapes électro-magnétiques aux quelles Renault pensait...Le choix se justifie pleinement. En effet, il serait imprudent de renouer avec les soucis chroniques de fiabilité rencontrés au début de la saison 2001.

 

-Type; 10 cylindres en V à 110°

-Configuration: 4 arbres à cames en tête, 40 soupapes, soupapes pneumatiques, injection directe.

-Cylindrée: 3 000 cm3

-Puissance: 820 ch à 17 500 tr/min

 

-Constructeur: Renault

 


Renault RS23

(2003)

 

C'est avec ce moteur que Renault retrouve le chemin de la victoire (Alonso lors du Grand Prix de Hongrie).

 

-Type; 10 cylindres en V à 110°

-Configuration: 40 soupapes

-Cylindrée: 3 000 cm3

-Puissance: 830 ch à 17 800 tr/min

-Poids: 90 kg

 

-Constructeur: Renault 

 

 


Renault RS24

(2004)

 

Le projet du moteur, avec un V à 110° est abandonné, suite au changement de réglement qui stipule qu'un moteur devra tenir tout le week end de Grand Prix...
Renault choisit donc la solution de la sécurité, en revenant à une ouverture de V plus conventionnelle (72°).

 

-Type; 10 cylindres en V à 72°

-Configuration: 40 soupapes

-Cylindrée: 3 000 cm3

-Puissance: 900 ch à 19 000 tr/min

-Poids: 115 kg

 

-Constructeur: Renault

 


Renault RS25

(2005)

 

-Type: 10 cylindres en V à 72°

-Configuration: 40 soupapes

-Cylindrée: 3 000 cm3

-Puissance: 900 ch à 19 000 tr/min

 

-Constructeur: Renault

 

 

 


LA REGLEMENTATION V8

Renault RS26

(2006)

 

-Type: 8 cylindres en V à 90°

-Configuration: 32 soupapes

-Cylindrée: 2 400 cm3

-Puissance: 750 ch 19.500 tr/min

-Poids: 95 kg

-Matière: Aluminium

 

-Constructeur: Renault

 

 


Renault RS27

(2007-2009)

 

-Type: 8 cylindres en V à 90°

-Configuration: 32 soupapes

-Cylindrée: 2 400 cm3

-Poids: 95kg

-Matière: Aluminium

 

-Constructeur: Renault, Red Bull

 


Renault RS27-2010

(2010)

 

-Type: 8 cylindres en V à 90°

-Configuration: 32 soupapes

-Cylindrée: 2 400 cm3

-Poids: 95kg

-Matière: Aluminium

 

-Constructeur: Renault, Red Bull

 


Renault RS27-2011

(2011)

 

-Type: 8 cylindres en V à 90°

-Configuration: 32 soupapes

-Cylindrée: 2 400 cm3

-Poids: 95kg

-Matière: Aluminium

 

-Constructeur: Renault, Red Bull, Lotus

 


Renault RS27-2012

(2012)

 

-Type: 8 cylindres en V à 90°

-Configuration: 32 soupapes

-Cylindrée: 2 400 cm3

-Poids: 95kg

-Matière: Aluminium

 

-Constructeur: Red Bull, Lotus, Williams, Caterham

 


Renault RS27-2013

(2013)

 

-Type: 8 cylindres en V à 90°

-Configuration: 32 soupapes

-Cylindrée: 2 400 cm3

-Poids: 95kg

-Matière: Aluminium

 

-Constructeur: Red Bull, Lotus, Williams, Caterham

 


UN NOUVEAU PROPULSEUR

Renault Energy F1 2014

(2014)

 

-Type: 6 cylindres en V à 90° turbocompressé équipé d'un moteur électrique

-Configuration: 24 soupapes (4 par cylindre)

-Cylindrée: 1 600 cm3

-Puissance: 600 ch (Thermique) + 160 ch (Electrique)

-Régime maximum: 15 000 tr/min

 

-Constructeur: Red Bull, Torro Rosso, Lotus, Caterham

 


Renault Energy F1 2015

(2015)

 

-Type: 6 cylindres en V à 90° turbocompressé équipé d'un moteur électrique

-Configuration: 24 soupapes (4 par cylindre)

-Cylindrée: 1 600 cm3

-Puissance: 600 ch (Thermique) + 160 ch (Electrique)

-Régime maximum: 15 000 tr/min

 

-Constructeur: Red Bull, Torro Rosso

 


Renault R.E.16

(2016)

 

-Type: 6 cylindres en V à 90° turbocompressé équipé d'un moteur électrique

-Configuration: 24 soupapes (4 par cylindre)

-Cylindrée: 1 600 cm3

-Puissance: 875 ch

-Régime maximum: 15 000 tr/min

 

-Constructeur: Renault

 

Alicia