Fondateur : Francis Pratt (1827-1902) - Amos Whitney (1832-1920)
Nation : Etats-Unis
Premier Grand Prix :
Pays-Bas 1971
Dernier Grand Prix :
Italie 1971
Meilleur classement :
8e
Meilleure qualification :
18e
Classement en Championnat du Monde
1971
nc
Jamais classé en Championnat du Monde (Constructeurs)
Meilleur classement en Championnat du Monde (Pilotes) : 6e en 1971 (Emerson FITTIPALDI)

Pratt & Whitney STN76

(1971)

 

En 1968, Colin Chapman installe une turbine Pratt & Whitney dans une Lotus à 4 roues motrices pour les 500 Miles d'Indianapolis. Le bilan est plutôt positif, Joe Leonard réalise la pole position et mène la course jusqu'à 9 tours de la fin où un problème mécanique le contraint à l'abandon. Devant cette belle performance, Chapman décide de l'adapter à la Formule 1 en 1971. C'est donc une turbine qui équipera une Lotus 56 modifiée. La turbine est puissante, car développant entre 470 et 550 chevaux, mais aussi gourmande en kérosène et donc une monoplace très lourde, d'où une grande exigence des freins. Un concept qui ne trouve son efficacité que sur des tracés rapides. Elle sera utilisée 3 fois, Fittipaldi terminera 8ème à Monza, à un tour de "l'infernal quintet" (les 5 premiers se tiennent en 0"61 !) avant d'être définitivement abandonnée.

 

-Turbine

-Puissance: 500 ch

 

-Constructeur: Lotus

Julien