Mike THACKWELL
...
Michael Thackwell
Nation : Nouvelle-Zélande
Né le 30 mars 1961 - Auckland - 55 ans
Premier Grand Prix :
Canada 1980
Dernier Grand Prix :
Canada 1984
Meilleur classement :
-
Meilleure qualification :
24e
Jamais classé en Championnat du Monde
1980
nc
1984
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
1
24
1
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Ce Néo-Zélandais irascible est surtout connu pour avoir longtemps été le plus jeune pilote ayant pris le départ d'un Grand Prix (à 19a,05m,29j) mais sa carrière ne décolla jamais vraiment.

Mike Thackwell entre donc en Formule 1 lors des qualifications du Grand Prix des Pays-Bas 1980 sur une Arrows. Sans avoir gagné de titres majeurs, ni fait de performances exceptionnelles en Europe, il remplace, au pied levé, Jochen Mass (malade), mais ne parvient pas à se qualifier.

Un mois plus tard, Tyrrell engage une 3e voiture pour la tournée américaine et fait appel à lui. Au Canada, il prend la 24e et dernière place de la grille et devient à ce moment le plus jeune pilote à prendre le départ d'un Grand Prix (record battu par Jaime Alguersuari en 2009). Sa course est de courte durée puisqu'il abandonne dès le départ après un accrochage avec son équipier Derek Daly. Au Grand Prix des Etats-Unis Est, il est victime d'une rupture d'un disque de frein durant les qualifications et ne réussit pas à se qualifier.

Pour 1981, il se tourne vers la Formule 2. Malheureusement, un grave accident à Thruxton va l'handicapé, freinant sa progression. Il termine 6e du championnat.

Malgré cela, il remporte le championnat de Formule 2 Europe en 1984.
Cette même année, il participe au Grand Prix du Canada sur une RAM (abandon) et ne se qualifie pas au Grand Prix d'Allemagne sur une Tyrrell atmosphérique (dépassée par rapport au Turbo).

Il prouve ensuite sa rapidité en F 3000, Indy Cars et voitures de sports et se retire en 1988 déçu que la F1 ne pense de nouveau à lui.
Pieyre