Mauri ROSE
...
Maurice Rose
Nation : Etats-Unis
Né le 26 mai 1906 - Colombus
Décédé le 1 janvier 1981 - Royal Oak - 74 ans
Premier Grand Prix :
Indianapolis 1950
Dernier Grand Prix :
Indianapolis 1951
Meilleur classement :
3e
Meilleure qualification :
3e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 12e en  1950
1950
12
1951
nc
1 podium (50.00 %)
 
1 abandon (50.00 %)
 
 
 
2.00 pts / GP
2.00 pts / saison
000 060 kms en tête
000 263 tours parcourus
001 058 kms parcourus
1
2
1
3
4
1
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
1
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
1
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Entre 1950 et 1960, les 500 Miles d'Indianapolis étaient considérés comme épreuve de F1. Mauri Rose dispose d'un des meilleurs palmarès de l'épreuve.

Né à Columbus, Maurice commença sa carrière automobile en 1927 dans des circuits près de sa ville natale. C'est en 1933 qu'il va courir pour la première fois à Indianapolis avec une voiture qu'il a lui-même modifiée, il s'en sort avec la 8ème place. L'année suivante sera meilleure, Mauri mènera la course un certain temps avant de devoir céder la victoire à Cummings. En 1935, il ne pourra se battre pour la victoire, il abandonne. En 1936, il termine au pied du podium, mais remporte sa première course à Syracuse et s'octroie de plus le titre de champion national AAA.

Les deux saison suivantes, Mauri sera obligé d'abandonner à Indianapolis. En 1939, il termine 8ème de l'épreuve, tout en remportant l'épreuve de Syracuse, puis en 1940, il mène l'Indy500 un temps et termine à la 3ème place de la course. L'année suivante, Mauri décroche la pole position, mais sera contraint à l'abandon. Cependant, il réussit à récupérer la voiture de Floyd Davis pour les 70 derniers tours, voiture qu'il va mener à la victoire. A la fin de l'année, à la suite de l'attaque de Pearl Harbor, les américains déclarent la guerre au Japon, puis à l'Allemagne, on ne verra aucune course automobile entre 1942 et 1945.

La course reprend ses droits en 1946, et Mauri Rose, mécanicien devenu pilote à ses heures, mènera la course d'Indianapolis dès le début, puis se fera dépasser par Rex Mays, avant de finir la course suite à un accident au 40ème tour. Il prendra sa revanche la saison suivante, parti 3ème sur la grille, il prend la tête dès le 60ème tour, avant de se faire dépasser par Bill Holland, puis il repasse devant et termine en vainqueur. La saison suivante, le même scénario se répète, il est 3ème sur la grille de départ et mène durant la moitié de la course, Mauri Rose remporte l'indy500 pour la 3ème fois, la 2ème consécutive, il égale la performance de Louis Meyer.

Puis en 1949, Mauri Rose va être victime de ce que l'on appellera plus tard, la "malédiction du 3ème Indy", à savoir l'impossibilité de remporter l'épreuve 3 années d'affilée. En effet, cette année-là, Bill Holland va mener la course dès le 55ème tour et ne lâchera pas le leadership, tandis que Rose sera contraint d'abandonner à 8 tours de la fin. En 1950, pour la première épreuve indy500 comptant pour le championnat de F1, Mauri mènera la course durant 15 tours, pour finalement terminer à la 3ème place. Mauri dispute sa dernière course à l'Indianapolis Motor Speedway en 1951, où il sera contraint à l'abandon, avant de partir en Californie, restant dans l'automobile au service de General Motors.

Mauri Rose est décédé le jour de l'an 1981, à Royal Oak, il avait 74 ans.
Julien