Fondateur : Arialdo Ruggieri - Arnaldo Mazzuchelli
Nation : Italie
Premier Grand Prix :
Suisse 1950
Dernier Grand Prix :
France 1951
Meilleur classement :
5e
Meilleure qualification :
11e
Jamais classé en Championnat du Monde (Constructeurs)
Meilleur classement en Championnat du Monde (Pilotes) : 19e en 1950 (Felice BONETTO)
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
1
11
1
12
13
14
1
15
16
17
18
19
20
21
22
1
23
24
25
1
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
1
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

La présence de l'équipe Maserati Milano en Formule 1 n'aura duré qu'un temps.

 

La Scuderia Milano fut créée après la seconde guerre mondiale par les frères Ruggieri. Cette équipe utilisait des Maserati et les principales courses où elles étaient inscrites étaient celles de la Temporada Libre en Amérique du Sud. Luigi Villoresi et Giuseppe Farina remporteront 3 victoires durant la saison 1948. Lors du GP d'Italie 1949, les organisateurs finançaient les équipes qui produiraient deux voitures d'un nouveau design. Les Ruggieri relèvent le défi, et travaillent sur une Maserati 4CL/48, avec l'aide de Mario Speluzzi qui se charge du moteur. L'équipe aura modifié plusieurs éléments de la voiture et remportent le prix.

La 4CL/50 va faire ses premiers tours en course, lors du GP de Suisse, une épreuve du championnat du monde de F1. Le pilote Felice Bonetto se classe 5ème de la course et marque 2 points, ce sera la meilleure performance réalisée par la monoplace. Bonetto et Comotti courront respectivement en France et en Italie, mais doivent abandonner sur casse moteur. Marimon, qui participe à la course française de 1951, connaît le même souci mécanique. A la fin de l'année, la voiture est abandonnée.

 

La monoplace sera reprise par Gianpaolo Volpini et Egidio Arzani, qui participera au GP d'Italie 1955, mais Luigi Piotti ne pourra pas prendre le départ.

Julien