Russie
Fondateur : Nikolai Fomenko
Nation : Russie, Royaume-Uni (2015)
Premier Grand Prix :
Australie 2012
Dernier Grand Prix :
Abou Dhabi 2015
Meilleur classement :
9e
Meilleure qualification :
12e
Classement en Championnat du Monde
2012
11
2013
10
2014
9
2015
10
Meilleur classement en Championnat du Monde (Constructeurs) : 9e en 2014
Meilleur classement en Championnat du Monde (Pilotes) : 17e en 2014 (Jules BIANCHI)
2 points
0.03 pts / GP
0.50 pts / saison
007 693 tours parcourus
039 000 kms parcourus
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
1
12
1
13
1
14
3
15
5
16
11
17
14
18
33
19
25
20
32
21
11
22
3
23
4
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
8
1
9
10
11
4
12
5
13
9
14
16
15
21
16
20
17
16
18
18
19
11
20
3
21
1
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Filiation : Virgin (2010-2011) -> Marussia (2012-2015) -> Manor (2016-)

Fin 2010, Marussia Motors, commanditaire principal de l'écurie Virgin Racing, acquiert 40 % des parts de l'équipe et la renomme « Marussia Virgin Racing » et s'engage sous licence russe pour la saison 2011.

En 2012, après le rachat complet de Virgin, l'équipe est renommée « Marussia F1 Team ».

Charles Pic remplace Jérôme d'Ambrosio aux côtés de Timo Glock. Malgré des performances accrues, l'écurie, toujours motorisée par Cosworth, reste positionnée en fond de grille et lutte avec Caterham et HRT pour la dixième place du championnat constructeur synonyme de revenus financiers supplémentaires en fin de saison. Début juillet, Marussia effectue des essais à Duxford en Angleterre avec Maria de Villota. La pilote espagnol est victime d'un grave accident. Alors qu'elle rentrait vers les stands, sa voiture accélère brusquement et s'encastre dans un camion. Victime de graves blessures à la tête, elle perd son œil droit.

Lors de la dernière manche au Brésil, Pic est dépassé en fin de course par Petrov ce qui permet à Caterham de ravir à Marussia la dixième place du classement général.

 

Pour 2013, l'écurie, en proie à des difficultés financières, recrute deux pilotes « payants » : Max Chilton et Luiz Razia. Mais les sponsors du brésilien lui font défaut et il est remplacé par Jules Bianchi deux semaines avant le premier Grand Prix. Comme en 2012, l'écurie n'inscrit aucun point mais termine cette fois à la dixième place du championnat constructeur grâce à la treizième place de Bianchi lors du Grand Prix de Malaisie. Malheureusement cette fin d'année est aussi marquée par le décès de Maria de Villota des suites de ces blessures en 2012.

 

En 2014 Marussia signe un contrat avec Ferrari pour la fourniture du nouveau moteur hybride. Cet accord garantit également la présence de Jules Bianchi qui est membre de la Ferrari Driver Academy. L'écurie inscrit ses premiers points en Formule 1 grâce à la superbe neuvième place de Jules Bianchi lors du Grand Prix de Monaco. Sur sa lancée, il passe en Q2 au Hungaroring, éliminant au passage le champion du Monde Kimi Räikkönen.

Malheureusement, au Grand Prix du Japon, la tragédie va frapper Bianchi. A Suzuka, sous une pluie battante, Jules part en aquaplaning, et heurte de plein fouet la grue qui est en train d'évacuer la monoplace de Sutil, sortie le tour précédent. Jules tombe instantanément dans le coma. Presque un an après le décès de Maria de Villota, un nouveau drame frappe l'équipe russe.

Au Grand Prix suivant, en Russie, Marussia F1 Team choisit de n'engager que la voiture de Max Chilton, celle de Bianchi restant dans le stand, préparée symboliquement par ses mécaniciens.

Quelques jours plus tard, comme Caterham F1 Team, l'équipe est placée en redressement judiciaire et déclare forfait pour le Grand Prix des États-Unis et du Brésil. Début novembre, les administrateurs judiciaires annoncent avoir mis l'équipe en liquidation et licencié tout le personnel. Mi-décembre, les actifs de Marussia sont mis aux enchères.

 

L'écurie est finalement sauvée grâce par Justin King et Stephen Fitzpatrick. Manor Motorsport, à l'origine de la création de l'équipe, ayant repris une partie de son capital, l'écurie est rebaptisée « Manor Marussia F1 Team ». Bien que présent, les deux nouveaux pilotes Roberto Merhi et Will Stevens ne participent pas au premier Grand Prix à Melbourne, les monoplaces n'étant pas suffisamment préparées. En Malaisie, les deux voitures, non-qualifiées, sont toutefois autorisées à prendre le départ par les commissaires. Cette saison se termine par les démissions de John Booth et de Graeme Lowdon, piliers historiques de l'écurie depuis sa création, suite à un différend avec Stephen Fitzpatrick.

 

Pour la saison 2016, l'écurie change une nouvelle fois de nom et l'équipe se nomme « Manor Racing ».

.