Luciano BURTI
...
Luciano Pucci Burti
Nation : Brésil
Né le 5 mars 1975 - Sao Paulo - 41 ans
Premier Grand Prix :
Autriche 2000
Dernier Grand Prix :
Belgique 2001
Meilleur classement :
8e
Meilleure qualification :
14e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 20e en  2001
2000
23
2001
20
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
2
14
3
15
2
16
2
17
1
18
2
19
20
3
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
2
8
9
2
10
4
11
1
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Luciano Burti est né le 5 mars 1975, à São Paulo. Il débute en karting à l'âge de seize ans et remporta en 1994, le championnat d'Amérique du sud. Ensuite, Luciano s'exila en Angleterre où il disputa le championnat national de F3 dont il finit vice-champion en 1998.

En 1999, il est pilote d'essai chez Stewart. Il conserve son poste pour 2000, suite au rachat du team par Jaguar. Au GP d'Autriche, il remplace au pied levé Eddie Irvine malade et pour sa première course termine onzième après une épreuve sans histoire.

En 2001, Luciano obtient le poste de titulaire au côté d'Irvine chez Jaguar, mais après quatre courses sans grand relief, il rejoint Prost GP pour remplacer Gaston Mazzacane. Son passage chez les bleus sera globalement médiocre, mais il faut tout de même signaler que pour sa première course avec l'équipe, en Espagne, il se qualifie devant son expérimenté coéquipier Jean Alesi. La suite est hélas bien plus terne, et Luciano se fera surtout remarquer par deux gros crashs.
Au GP d'Allemagne, il s'envole au départ sur la Ferrari de Schumacher à l'arrêt et part en tonneaux au-dessus du peloton. Sa Prost heurte même le flanc de l'Arrows de Bernoldi avant d'échouer dans le mur de pneus. Heureusement, tout le monde sortira indemne de ce carambolage. Au GP de Belgique, par contre, Luciano est accidenté très sévèrement. Au cinquième tour de l'épreuve, il s'accroche violemment avec Irvine dans le très rapide virage de Blanchimont et sa voiture part comme un boulet de canon dans les protections. Sérieusement sonné, Luciano est contraint de mettre un terme à sa saison après ce choc.

De 2002 à 2004, Luciano devient second pilote d'essais de Ferrari et contribue aux succès de la Scuderia. Mais il est remercié pour la saison 2005 au profit de Marc Gené. On l'a revu également quelquefois en 2003 dans des courses de GT.
Depuis 2005, Luciano court dans le championnat brésilien de Stock Car. En trois saisons, il n'a pas vraiment brillé, n'obtenant aucune victoire et deux pôles position. Cependant il a remporté les 200 Km de Buenos Aires en 2005. En 2008, il court sur une Peugeot de l'écurie Sky. Depuis 2007, il commente également les Grands Prix de Formule 1 pour la télévision brésilienne.
Tony