Lorenzo BANDINI
...
Nation : Italie
Né le 21 décembre 1935 - Barce (Tripolitaine-Lybie)
Décédé le 10 mai 1967 - Monaco - 31 ans - Accident (7 mai) durant le GP de Monaco
Premier Grand Prix :
Belgique 1961
Dernier Grand Prix :
Monaco 1967
Meilleur classement :
1er
Meilleure qualification :
1er
Meilleur classement en Championnat du Monde : 4e en  1964
1961
nc
1962
12
1963
10
1964
4
1965
6
1966
9
1967
nc
1
1
1
2
4
3
2
4
6
5
3
6
6
7
4
8
4
9
2
10
11
1
12
13
14
1
15
16
2
17
1
18
2
19
20
2
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
1
2
2
5
3
2
4
4
5
3
6
7
4
8
3
9
2
10
11
1
12
13
14
1
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Lorenzo Bandini est parti alors que s'annonçait une magnifique saison pour lui.

Né à Barce, Lorenzo travaillait comme mécanicien dans un garage. Grâce au propriétaire, Lorenzo pouvait disposer de voitures, avec lesquelles Lorenzo débuta sa carrière automobile. En 1959, il passe à la Formule Junior, et avec ses voitures, le pilote italien réalise deux saisons magnifiques, ce qui lui vaudra d'être approché par Ferrari qui lui propose un volant en Formule 1 en 1961, mais qui finalement sera préféré à Giancarlo Baghetti. Malgré tout, Lorenzo allait courir en F1 dès la saison 1961.

Lorenzo est engagé par la Scuderia Centro Sud, qui le fait courir avec une Cooper-Maserati. Dès sa première sortie, à Pau, il termine à la 3ème place, performance qu'il réitèrera à Naples. Même si en championnat, il est souvent dépassé, Ferrari le re-contacte pour la saison 1962. il ne réalisera que trois sorties en championnat, mais impressionne lors de sa première sortie de la saison à Monaco, où il termine 3ème. En dehors du championnat, il termine second à Naples et remporte le GP de Méditerranée. Mais à la fin de la saison, il est remercié par son employeur, qui le garde en voitures de sport, mais plus en F1.

Il court les trois premières courses avec BRM, puis est rappelé par Ferrari après que Willy Mairesse eut un grave accident sur le Nürburgring. Si en championnat de F1, Lorenzo ne fait mieux que 5ème, il termine cependant sur le podium lors du GP de Méditerranée, et en voitures de sport, il remporte les 24 heures du Mans, avec son compatriote Ludovico Scarfiotti. Et la saison suivante, en F1, après une troisième place en Allemagne, Lorenzo va remporter son unique succès en championnat, sur le circuit d'Autriche, se retrouvant en tête après l'abandon de Gurney. Il terminera troisième lors de deux autres courses et se classe 4ème du championnat.

La saison suivante, Lorenzo ne remportera pas d'autres succès en Formule 1, mais termine troisième lors de l'épreuve de Syracuse hors-championnat, puis se classe en seconde position sur le circuit de la Principauté. En voitures de sport, Lorenzo remporte la grande épreuve italienne, la Targa Florio. La saison suivante, il termine à nouveau en seconde position sur le circuit de Monaco, puis 3ème en Belgique. En France, il décroche la pole-position. En 1967, la saison commence très bien, Lorenzo remporte les 24 heures de Daytona et les 1000 km de Monza, et termine second de la Race of Champions, à Brands Hatch.

A Monaco, Lorenzo Bandini roule vers une autre seconde place, quand sa voiture accrocha les barrières avant de se retourner et de s'enflammer. Il décède de suite de ses blessures le 10 mai, 3 jours après l'accident. Il avait 31 ans.
Julien