Kazuyoshi HOSHINO
...
Nation : Japon
Né le 1 juillet 1947 - Shizuoka - 69 ans
Premier Grand Prix :
Japon 1976
Dernier Grand Prix :
Japon 1977
Meilleur classement :
11e
Meilleure qualification :
11e
Jamais classé en Championnat du Monde
1976
nc
1977
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
1
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
1
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
1
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

Kazuyoshi est sans conteste l'un des tout meilleurs pilotes japonais de l'histoire. Il ne manque à son palmarès qu'une belle carrière en F1.

 

Sa carrière commence dans les courses de tourisme japonaises. Il est l'un des pilotes officiels Datsun et lorsque l'annonce est faite du premier GP de Formule 1 sur le territoire nippon, son écurie, le Héros Racing lui permet d'acheter une Tyrrell pour participer à la course.

Sur le circuit du Mont Fuji, Kazuyoshi ne parvient à faire mieux que la 21è place aux essais. En course, il parvient à faire étalage de tout son talent. A la fin du premier tour, il est déjà en 8è position, avant de doubler dans le tout suivant, pas moins que Regazzoni et Depailler. Au 10è tour, il prend l'avantage sur Jody Scheckter et s'empare de la 3è place du classement. Mais quelques tours plus tard, ses pneus se dégradent. Kazuyoshi sait qu'un arrêt aux stands à ce moment serait rédhibitoire pour lui, alors il continue. Mais au 17è tour, il commet une erreur qui lui fait perdre sa 5è place pour chuter à la 16è. Quelques tours plus tard, il sera contraint à l'abandon. La pluie aura ruiné ses espoirs d'accrocher un bon résultat chez lui.

 

Mais ça n'est que parti remise car Kazuyoshi est de nouveau engagé pour le GP du Japon 77. Cette fois-ci c'est le team nippon Kojima qui l'engage, celui-ci faisant financé son engagement par le Héros Racing. La Kojima K009 est difficile à conduire mais il parvient néanmoins à l'amener en 11è position sur la grille, loin devant les autres pilotes locaux. Mais la course ne sera pas à la hauteur des espérances du pilote japonais. Très rapidment relégué en fond de classement, il ne parviendra pas à faire mieux qu'une lointaine 11è place à 2 tours du vainqueur, James Hunt.

 

Une fois la parenthèse F1 fermée, Kazuyoshi se concentre sur les championnats locaux. Dans une longue carrière il sera amené à remporter le titre de F3 en 78, 79 & 89, celui des sports prototypes à de nombreuses reprises ainsi que ceux de tourisme et de F3000. Il faut ajouter à son palmarès une victoire aux 24H de Daytona en 92 et 9 participations aux 24H du Mans (dont une 3è place en 98), toujours sur Nissan.

 

Son éternel longévité prendra fin en 2002, à l'âge de 55 ans. Il ne sera pas éloigné des circuits bien longtemps, puisqu'il reste le manager de sa propre écurie Formula Nippon et remporte le doublé au championnat à l'occasion de sa première saison à ce poste. Kazuyoshi n'en finira donc jamais de gagner !

Axlex