José DOLHEM
...
Louis José Lucien Dolhem
Nation : France
Né le 26 avril 1944 - Paris
Décédé le 16 avril 1988 - Saint-Just-Saint-Rambert (Loire) - 43 ans - Accident d'avion
Premier Grand Prix :
Etats-Unis 1974
Dernier Grand Prix :
-
Meilleur classement :
-
Meilleure qualification :
26e
Jamais classé en Championnat du Monde
1974
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
1
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
José Dolhem est certainement plus connu pour être le demi-frère de Didier Pironi que pour sa carrière en F1.

Né le 26 avril 1944 dans la capitale, il fait ses premières armes en courses en 1964 quand il participe à la coupe organisée par Ford France pour les jeunes pilotes.

5 ans plus tard, il remporte le célèbre Volant Shell avant de disputer quelques courses en F3 et en F2 (en courant ici dans l'équipe d'un certain Franck Williams). Durant la saison 1971.

L'année suivante, il passe dans l'équipe Shell Arnold sans aucun résultat.
En 1973, son principal fait d'arme est de disputer les 24 heures du Mans au volant d'une Ferrari, au volant de laquelle il terminera à la 9ème place.

L'année 1974 est celle de la rencontre avec John Surtees : après lui avoir confié le volant d'une Surtees T15 pour deux épreuves en Formule 2 l'année précédente, le champion du monde Moto et F1 engage José Dolhem pour une partie de la saison en Formule 2 avec pour seule performance une 3ème place à Salzburg, mais aussi pour 3 courses en formule 1 : à Dijon et à Monza, il ne parvient pas à se qualifier, tandis qu'il décroche la 26ème et avant-dernière place sur la grille de départ du grand prix des USA.

Il se retirera au 25ème tour, après que son jeune équipier Helmut Koinigg ait été victime d'un accident mortel.
C'est la fin de la carrière pour José, qui ne disputera par la suite que quelques courses en F2, et les 24 heures du Mans en 1976, au volant de la mythique Alpine.
Le 16 avril 1988, José Dolhem se tue en pilotant son avion, près de Saint-Étienne.
Baptiste