Jimmy DAYWALT
...
James Daywalt
Nation : Etats-Unis
Né le 28 août 1924 - Wabash
Décédé le 4 avril 1966 - Indianapolis - 41 ans - Cancer
Premier Grand Prix :
Indianapolis 1953
Dernier Grand Prix :
Indianapolis 1959
Meilleur classement :
6e
Meilleure qualification :
2e
Jamais classé en Championnat du Monde
1953
nc
1954
nc
1955
nc
1956
nc
1957
nc
1959
nc
1
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
1
13
14
15
1
16
1
17
18
19
20
1
21
22
23
24
25
26
27
28
1
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
1
6
7
8
1
9
10
11
12
13
1
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
1
24
25
26
1
27
1
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Entre 1950 et 1960, les 500 Miles d'Indianapolis étaient considérés comme épreuve de F1. Jimmy Daywalt y réalisa des débuts prometteurs et inscrivit son nom au palmarès honorifique de l’épreuve.

Né à Wabash, James connut sa première expérience dans le sport automobile en 1947, après avoir assisté à la victoire de George Tichenor à Logansport dans une épreuve mineure. Prenant possession d’une voiture de course, il réalise de belles performances dès ses débuts, mais devra malgré tout vite abandonner sa voiture. Il participe pour la première fois au championnat AAA en 1949, mais n’arrivera jamais à passer le barrage des qualifications en 4 tentatives. Il prend enfin le départ à Darlington l’année suivante pour terminer en 15ème position. Jimmy prend sa revanche en 1951 sur l’anneau d’Indianapolis et tente une nouvelle fois de se qualifier. Ce sera un double échec, avec sa première voiture, il se crashe pendant les essais et rate la qualification avec la seconde. 1952 lui apportera une nouvelle déception.

Et en 1953, Jimmy tient enfin sa qualification pour Indianapolis, avec la Kurtis Kraft utilisée par Sam Hanks en 1952, où il termina sur le podium. Parti 21ème sur la grille de départ, il va finalement boucler les 500 Miles en 6ème position, obtenant ainsi le titre honorifique de rookie de l’année. Ses objectifs sur le Brickyard pour l’année suivante sont à la hausse, et lors du Pole-day pour l’édition 1954, il se classe second sur la grille de départ, parvenant même à mener brièvement la course 8 tours durant. Malheureusement, un accident à la mi-course le contraint à abandonner. Jimmy aura bien du mal par la suite à briller de nouveau, en 1955, il termine 9ème sur une Sumar spéciale aux airs de Proto et déclenchant la claustrophobie de son pilote ! Il continuera à courir à Indianapolis jusqu’en 1962, manquant de se qualifier en 1958 et 1963, et confiant sa voiture à Dempsey Wilson.

Atteint par un cancer de la vésicule, Jimmy Daywalt perd son combat face à la maladie à indianapolis le 4 avril 1966, à l’âge de 41 ans.
Julien