Jimmy DAVIES
...
Nation : Etats-Unis
Né le 18 août 1929 - Glendale
Décédé le 11 juin 1966 - Chicago - 36 ans - Accident durant une course de Midget
Premier Grand Prix :
Indianapolis 1950
Dernier Grand Prix :
Indianapolis 1955
Meilleur classement :
3e
Meilleure qualification :
10e
Meilleur classement en Championnat du Monde : 12e en  1955
1950
nc
1951
nc
1953
nc
1954
nc
1955
12
1
2
3
4
5
6
7
8
9
1
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
2
27
28
29
30
31
1
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
1
3
4
5
6
7
8
9
1
10
1
11
12
13
14
15
1
16
1
17
18
19
1
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée

Entre 1950 et 1960, les 500 Miles d'Indianapolis étaient considérés comme épreuve de F1. Jimmy Davies termina sur le podium durant cette période.

 

Né à Glendale, Jimmy courut ses premières courses dans le championnat national AAA en 1949, engagé par Pat Clancy. En position de rookie, ce sera essentiellement une saison d'essais, qui se termina tout de même avec la victoire sur le petit ovale de la ville de Del Mar. L'année suivante, il présente son Ewing pour la première fois à Indianapolis, et réussit à se qualifier, et à se classer en 17ème position, après que le drapeau rouge ait été déployé en raison des intempéries, la règle du "Rain Out". Pour sa première saison complète en AAA, Jimmy réussit à se qualifier en bonne position sur la grille de départ, mais termine loin du leader. A l'inverse, il termine troisième à Milwaukee, second à Detroit et vainqueur à Detroit.

 

En 1951, nouveau patron et nouveau matériel pour Jimmy qui connaît une saison terne, marquée par de nombreux abandons alors qu'il se trouvait bien classé. Encore une fois, c'est à Phoenix qu'il réalise son meilleur classement, troisième. Cela étant, il aura tout de même réussi à se hisser en tête de l'Indy500 18 tours durant. L'année 1952 sera une année sans aucune course automobile, pour son come-back en 1953, il revient chez Pat Clancy, mais la seule grande performance que Jimmy réalise fut une victoire lors d'une épreuve hors championnat à Williams Grove.

 

La saison 1954 fut une belle saison pour le pilote américain, qui se classe souvent, et remporte deux victoires supplémentaires, une nouvelle à Williams Grove hors championnat, puis un mois plus tard à Springfield, cette fois dans l'optique du classement AAA. Mais c'est en 1955 qu'il va réaliser sa meilleure performance au classement, sixième avec 890 points marqués, cette dernière devant beaucoup à un très bon podium à Indianapolis, l'épreuve phare du championnat, puisque les points sont proportionnels au nombre de miles parcourus, et l'Indy500 est 5 fois plus long que la majorité des autres épreuves !

Cette année-là, Pat Clancy s'est associé avec Bardahl et dispose d'une Kurtis Kraft, qui fut pendant une bonne partie des années 50 la Rolls des voitures Indycar. En 1956, le championnat AAA est remplacé par le championnat USAC, et ses participations dans ce championnat sont de moins en mois fréquentes, ses qualifications le sont moins. Malgré tout, Jimmy parvient à se hisser sur le podium une nouvelle fois, en 1959 à trenton.

 

Jimmy va poursuivre sa carrière à partir des années 60 dans les Midgets, des voitures moins importantes que celles employées dans l'USAC, anciennement AAA. Le pilote américain va réaliser d'excellentes courses et de très bonnes saisons, puisqu'en 1960, il remporte le titre de la côte Ouest, et s'impose également dans le championnat national. Une performance qu'il va réitérer les deux années suivantes, faisant de lui l'un des meilleurs pilotes de la discipline. Jimmy s'impose à 46 reprises durant toute sa carrière, dont 3 fois lors de l'épreuve nocturne disputée la veille des 500 Miles d'Indianapolis. Petite anecdote : Jimmy eut un jour la surprise de voir sur le journal la photographie d'un accident mortel à Sacramento, avec comme véhicule, le Midget qui lui avait été dérobé un an plus tôt ! Jimmy coururt également loin des frontières américaines, en Australie durant les années 1961 et 1962, où il affronta le pilote Bob Tattersall et ses acolytes.

 

C'est lors d'une de ces courses de Midgets, le 11 juin 1966 sur le Santa Fe Speedway à Chicago, que Jimmy Davies trouva la mort. Il avait 36 ans.

Julien