Jean LUCAS
...
Nation : France
Né le 25 avril 1917 - Le Mans (Sarthe)
Décédé le 27 septembre 2003 - Saint-Martin-de-Ré (Charente-Maritime) - 86 ans
Premier Grand Prix :
Italie 1955
Dernier Grand Prix :
-
Meilleur classement :
-
Meilleure qualification :
22e
Jamais classé en Championnat du Monde
1955
nc
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
1
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Se tournant vers les circuits après des débuts en rallye, Lucas obtiendra ses meilleurs résultats au volant de « sports cars », inscrivant son nom au palmarès de Spa en 1949 et à Montlhéry l'année suivante dans une Ferrari de Luigi Chinetti. En 1953 Jean rejoint Gordini en tant que team manager et pilote occasionnel, et court également à son compte sur Ferrari sous la bannière « Los Amigos » dans des compétitions en Afrique du Nord comme à Agadir ou Marrakech. Sa seule apparition dans le championnat du monde résultera de la défection de Manzon à Monza.

En 1956 il hisse une vieille Ferrari 625 à la 5ème place du Grand prix de Caen et finira second de la « Coupe de vitesse » Formule 2 de Reims en 1957 au volant d'une Cooper de l'écurie d'Alan Brown. Il prendra également une jolie 3ème place au Mans cette année là au volant de la Jaguar Type-D de son écurie Los Amigos, mais sera gravement blessé au Grand prix du Maroc après avoir fait des tonneaux au volant d'une Maserati 250F engagée par Puy.

Réalisant qu'il ne pourrait plus courir au maximum de ses possibilités, il se cantonne à des tâches administratives et fonde, avec Gérard Crombac, le magazine Sport-Auto en 1962 avant que son intérêt pour la course ne décroisse et ne le détourne du sport automobile.
Greg