Jan LAMMERS
...
Johannes Lammers
Nation : Pays-Bas
Né le 2 juin 1956 - Zandvoort - 60 ans
Premier Grand Prix :
Argentine 1979
Dernier Grand Prix :
Australie 1992
Meilleur classement :
9e
Meilleure qualification :
4e
Casque
Jamais classé en Championnat du Monde
1979
nc
1980
nc
1981
nc
1982
nc
1992
nc
1
2
3
1
4
5
6
7
8
9
10
11
12
1
13
1
14
1
15
16
17
18
1
19
1
20
8
21
22
4
23
2
24
2
25
1
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position sur la grille de départ
1
2
3
4
5
6
7
8
1
9
2
10
1
11
5
12
13
2
14
15
16
17
1
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
Position à l'arrivée
Dans sa carrière, qui s'étale sur près de 25 ans, Lammers s'est essayé à la plupart des catégories depuis son premier titre de champion des Pays-Bas de « Saloon Car ». Traçant son chemin dans les différentes formules monoplaces, le hollandais remporte le championnat européen de Formule3 en 1978 par la plus petite différence de point sur une Ralt, ce qui lui ouvre les portes de la saison 1979 avec l'écurie Shadow aux côtés d'Elio de Angelis, mais les voitures s'avèrent peu compétitives. Ses collaborations avec ATS, Ensign et Theodore, les deux saisons suivantes, ne lui apporteront guère plus de satisfactions, malgrès une 4e place sur la grille de départ à Long Beach en 1980.

Sa carriere en Grand-Prix mise entre parenthèses, Jan rejoint l'équipe Sports Car Porsche de Richard Lloyd qu'il quittera en 1985, déçu par les mauvais résultats. Il obtiendra ses plus beaux succès dans l'équipe TWR Jaguar, en partenariat avec John Watson en remportant 3 victoires en 1987( à Jarama, Monza et au Mont Fuji) et en s'imposant au Mans en 1988 avec Dumfries & Wallace. Il remporta également les 24 heures de Daytona en 1988 et 1990. Après une incursion en F3000 japonaise durant l'année 1991, Lammers rejoint l'équipe sports car Toyota en 1992 et effectue un retour innatendu en F1 avec l'écurie March. La participation de l'équipe à la totalité de la saison 1993, un temps envisagée, ne se fera finalement pas, et par manque d'argent l'écurie disparait.

Tom Walkinshaw le retient, à la surprise générale, pour conduire la Volvo estate de l'ecurie TWR avec Rickard Rydel durant la saison 1994 du British Touring Car Championship. Malgrès les progrès incontestables de la voiture, Jan reste a la recherche de reconnaissance au volant d'une monoplace. Il débute la saison 1995 par une victoire en F3000/F2 à Kyalami, et se classe second au 12heures de Sebring au volant d'une Ferrari engagée par Bell & Wallace. Il s'engage alors avec Vortex pour une saison complète en F3000, mais relégué en milieu de tableau, il cessera, frustré, cette collaboration après seulement trois courses.

Depuis 1996 il se concentre sur les courses GT et « sports car », dabbord dans l'équipe Lotus puis avec la Lola de l'écurie Konrad Motorsports. En 2001 il s'engage dans le Championat du monde « Sports Cars » de la FIA, finissant 4e du classement pour sa première participation et remportera le championat les deux saisons suivantes (2002 et 2003). Il participe désormais au championat A1 GP en tant que manager de l'équipe des Pays-Bas.
Greg